Les clés de l’identification des minéraux. © DR

Planète

Dossier : apprendre à reconnaître les minéraux

ActualitéClassé sous :géologie , Gemmologie , Vie du site

Découvrez le dossier « Les clés de l'identification des minéraux ». Apprenez à reconnaître les minéraux grâce à leurs propriétés physiques et chimiques. La couleur, la transparence, l'éclat ou la dureté sont des indices essentiels pour identifier les gemmes, du quartz au diamant en passant par les pierres précieuses.

 

Identifier un minéral est bien plus complexe que reconnaître un champignon ou un oiseau. Cette tâche reste une gageure pour beaucoup de spécialistes, et les erreurs sont communes.

 

La couleur des minéraux est la propriété des minéraux la plus évidente. Elle peut aller du violet au rouge, en passant par toutes les teintes de l'arc-en-ciel.

 

Certains minéraux sont parfaitement transparents (comme le cristal de roche), d'autres plutôt translucides (comme l'albâtre, une variété de gypse opalescent) ou opaques (magnétite, galène).

 

Certains minéraux sont phosphorescents. Si on les expose à la lumière pendant un certain temps et qu'ensuite on les place immédiatement dans l'obscurité, ils émettent une lumière colorée, qui s'éteint progressivement.

 

La dureté s'estime comparativement à une échelle empirique, dite de Mohs, qui possède dix degrés, du plus tendre au plus dur. À cette échelle minéralogique, on ajoute les duretés mesurées de matériaux usuels.

 

À découvrir aux éditions Dunod, À la découverte des minéraux et des pierres précieuses, un ouvrage de François Farges.

 

Cela vous intéressera aussi