L’émeraude — ici en photo – tout comme le diamant, le saphir et le rubis sont les quatre seules pierres qui peuvent être qualifiées de pierres précieuses. © sarawut795, Fotolia

Planète

Pierres précieuses

DéfinitionClassé sous :géologie , pierres précieuses , gemmes

En France, jusqu'à la parution du décret n° 2002-65 le 14 janvier 2002, le terme pierre précieuse était employé pour désigner des pierres rares, de grande qualité et dont les couleurs et la brillance magnifiaient la beauté. Le tout sans lien avec une quelconque définition scientifique. En revanche, l'appellation pierre précieuse ne donnait pas nécessairement d'indication de valeur sur le marché. Certaines pierres fines sont en effet plus rares, plus demandées et/ou plus difficiles à extraire et de fait, plus coûteuses.

Dans la Grèce Antique déjà, il existait une distinction entre pierre fine et pierre précieuse. Mais aujourd'hui, les deux types de pierres se retrouvent donc groupés sous le terme de pierre gemme. Même si rien n'interdit d'utiliser encore le terme pierre précieuse. Uniquement toutefois lorsqu'il s'agit de parler de diamant, de saphir, d'émeraude ou de rubis.

Le saphir — ici en photo – tout comme le diamant, l’émeraude ou le rubis peuvent sortir de la liste des pierres précieuses pour devenir des pierres fines si leur qualité est jugée insuffisante. © Alexander Potapov, Fotolia

Diamant, saphir, émeraude et rubis

Rappelons que le diamant est composé de carbone cristallisé à haute pression dans un système cubique. Il est l'un des matériaux naturels les plus durs au monde. Mais attention, le diamant synthétique ne peut pas être appelé pierre précieuse. Car le terme est exclusivement réservé aux minéraux naturels. En sont donc également exclues les pierres d'imitation, les pierres composites ou les pierres reconstituées. Avec le saphir -- une variété du corindon, une espèce minérale composée d'alumine anhydre cristallisé --, le diamant est la seule pierre précieuse à présenter différentes couleurs naturelles. Et c'est la présence de traces d'impuretés qui donne sa couleur au saphir : le bleu pour le titane et le fer, le rose pour le chrome.

Même s'il peut aller du rouge violacé au rouge jaunâtre, le rubis, quant à lui -- issu de la famille du corindon également --, est toujours rouge. Et avec le diamant, il est la pierre précieuse dont la valeur peut exploser. L'émeraude quant à elle affiche toujours une couleur verte. Une couleur qu'elle doit à des traces de chrome, de vanadium et de fer. L'émeraude correspond à une variété de béryl, une espèce minérale du groupe des silicates.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi