Planète

Le Queyras et son parc naturel régional

Dossier - Trekking en Queyras
DossierClassé sous :géographie , alpes , queyras

Allons donc « faire un tour » dans le Queyras vers le Mont Viso où se trouvent des éclogites, ces roches métamorphiques au sommet de la montagne qui témoignent de l’ancien océan qui existait ici, avant la formation des Alpes. Et partons à la découverte du parc naturel régional du Queyras avec quelques conseils pour le plaisir d'un trek.

  
DossiersTrekking en Queyras
 

Avant de partir en randonnée, il convient de vérifier son équipement et de se tenir informé de la météo qui peut varier très vite en haute montagne. Avec un patrimoine militaire exceptionnel, les Hautes-Alpes et le parc naturel régional du Queyras attirent aussi par la diversité de la faune et la flore.

Bouquetin des Alpes. © Teelevision, Wikimedia commons, DP

Partons à la découverte du parc naturel régional du Queyras et notons ces quelques informations clés :

  • région : Provence-Alpes-Côte d'Azur ;
  • département : Hautes-Alpes ;
  • créé le : 31/01/1977 ; 
  • nombre de communes : 11 ;
  • superficie : 60 330 hectares ;
  • nombre d'habitants : 2.300.

Informations sur le parc naturel régional du Queyras à Arvieux, tél. : 04 92 46 88 20 et sur le site Internet en cliquant ici.

Château Queyras. © Domaine publiv

Les sommets de plus de 3.000 mètres d’altitude

De quoi faire quelques belles excursions en montagne :

  • le Mont Viso (3.841 m, point culminant) ;
  • les Pics de la Font Sancte (3.385 m) ;
  • le Bric de Rubren (3.340 m) ;
  • le Pic de Rochebrune (3.325 m) ;
Le pic de Rochebrune. © M. Gidon, CC by-nc 2.0
  • le Bric Froid (3.302 m) ;
  • le Grand Glaiza (3.293 m) ;
  • le Mont Aiguillette (3.287 m) ;
  • le Péouvou (3.232 m) ;
  • le Pic d'Asti (3.220 m) ;
  • la Pointe Gastaldi (3.210 m) ;
  • le Pain de Sucre (3.208 m) ;
  • la Crête de la Taillante (3.197 m) ;
  • la Tête des Toillies (3.175 m) ;
  • le Monte Granero (3.166 m) ;
  • la Pointe de Marte (3.152 m) ;
  • la Tête du Longet (3.146 m) ;
  • la Roche Noire (3.134 m) ;
  • le Pic de Farnéiréta (3.134 m) ;
  • le Grand Queyras (3.114 m) ;
  • le pic de Terre Noire (3.100 m) ;
  • la Pointe de Venise (3.096 m) ;
  • le Pic Foréant (3.081 m) ;
  • le Petit Rochebrune (3.078 m) ;
  • le Grand Queyron (3.060 m) ;
  • la Rocca Bianca (3.059 m) ;
  • la Pointe Joanne (3.052 m) ;
  • la Pointe de la Saume (3.043 m) ;
  • la Pointe des Sagnes Longues (3.032 m) ;
  • le Pic Caramantran (3.021 m) ;
  • le Sparveyre (3.002 m).
 Alpine ibex. © Wikipedia, domaine public

Quelques conseils de prudence si vous partez en randonnée

  • Ne partez jamais seul en montagne.
  • Si vous ne connaissez pas du tout la région prenez un guide qualifié.
  • Choisissez un parcours adapté à vos capacités physiques et techniques.
  • Prévenez quelqu'un de votre départ et de votre itinéraire.
  • Tenez-vous informé de l'évolution des conditions météorologiques, qui peuvent changer très rapidement en haute montagne.
  • Sachez renoncer en cas de difficultés ou de changement des conditions atmosphériques.
  • Vérifiez avant le départ la qualité de vos équipements : vêtements chauds, vêtements de pluie et chaussures en particulier.
  • Emportez une petite trousse à pharmacie.
  • Attention à l'hydratation (eau potable) et aux apports caloriques réguliers et adaptés.
  • Respectez l'horaire et l'itinéraire que vous vous êtes fixés.
  • Restez sur les chemins balisés.
  • N'abandonnez jamais derrière vous un isolé. Ne laissez jamais seul un blessé.
  • Évitez les abrupts et les éboulis même si la vue est magnifique.
Aegolius funereus. © Wikipedia, domaine public

Renseignements à fournir en cas de demande de secours :

  • localiser l'incident, préciser la météo sur le site ;
  • préciser l'heure et la nature de l'incident (chute, avalanche...) ;
  • préciser le nombre, l'état et l'âge des personnes impliquées ;
  • faire un signal de détresse : les deux bras levés formant un Y avec le corps.
Gentiana acaulis. © Domaine public

Le parc du Queyras est donc un parc de haute montagne, faites attention mais prenez-y du plaisir et voici, outre les randonnées, quelques éléments méritant une visite.

Des cadrans solaires d'une étonnante diversité

Ces cadrans sont les derniers témoins d'une tradition populaire et d'un art pictural remontant au XVIIIe siècle. Avec 70 cadrans solaires, le parc offre une diversité d'œuvres classiques ou contemporaines. Il existe un itinéraire des cadrans solaires à disposition dans les offices du tourisme de la région.

Cadran solaire, Arvieux. © DR

Un remarquable patrimoine militaire 

Les Hautes-Alpes sont un département riche d'un patrimoine militaire remarquable, en particulier avec les fortifications de Vauban, gardiennes de la haute Durance. Briançon est aussi ville d'art et d'histoire avec sa vieille ville fortifiée ; elle est une des places fortes nationales. Outre la visite incontournable de la ville haute de Briançon, les sommets du Briançonnais sont truffés de fortifications édifiées entre le XVIIe siècle et le XXe siècle. C'est un vaste système défensif sur la frontière avec l'Italie, un ensemble militaire exceptionnel en France.

  • Fort Queyras est construit sur un verrou fermant la combe du Guil au XIIe siècle puis transformé par Vauban. Il permit le tournage du film « Le Bossu » de Philippe de Broca. Ouvert d'avril à la Toussaint.
  • Montdauphin : la citadelle inachevée de Vauban se trouve sur un secteur stratégique du Guillestrois, en bordure du val de Durance, aux portes de la vallée du Queyras.
Marmota marmota. © Domaine public
  • L'architecture de l'habitat traditionnel est adaptée à son environnement, altitude, climat, matériau et mode de vie des Hommes : maisons à arcades à Arvieux, maisons type barcelonnette à Aiguilles, fustes à Molines et à Saint-Véran.
  • Et bien sûr quelques grands cols des Alpes dont l'Izoard, quelques tunnels dont la Traversette qui est la plus vieille percée alpine à 2.687 mètres d'altitude, (réalisée par le marquis de Saluces, pour relier la Provence et le Dauphiné à son marquisat, et sécuriser la route du sel) et encore d'autres particularités de montagne comme par exemple, à Ceillac, la Cascade de la Pisse, jaillissant à 150 mètres de hauteur ou des sentiers botaniques, comme celui de l'Astragale à Château-Ville-Vieille et des curiosités géologiques comme la demoiselle coiffée de Molines. Et quelques mines, à Saint-Véran, vous trouverez une exposition sur l'ancienne mine de cuivre.
Lagopède. © Domaine public