Bien au-delà de la distinction entre sel fin, poudreux ou blanc et le gros sel, grisâtre cristallisé le terme sel couvre une grande variété de produits assez différents les uns des autres par exemple un sel de cendres végétales sera très chargé en potassiumpotassium, un sel de terreterre très riche en natron, un sel minéralminéral sera riche, par exemple, en oxydes de ferfer ou en magnésiummagnésium....

Si le sel est un don de la nature les hommes ont développé des trésors d'ingéniosité pour l'exploiter, tellement il leur est nécessaire.

Dans la région du Sahel on trouve tous les types d'exploitation :

  • sel gemme à Taoudeni au Mali
  • sites d'évaporation naturelle dans l'est du Niger : Djeba, Seguedine,
  • évaporation par ébullition dans le sud du Niger : Manga,
  • ramassage de terres salées dans l'ouest du Niger : région de Teguidda
  • fabrication à partir de cendres végétales en Haute-Volta.

Et nos toponymes traduisent l'importance de cette exploitation ubiquiste : Arc-et-Senans, Salins, Lons-le-Saunier, Salzbourg, Salt Lake City, etc.

Salar de Uyuni, Amérique du Sud.

Salar de Uyuni, Amérique du Sud.

Variés encore les paysages du sel…

A 3700 mètres d'altitude, le Salar de Uyuni et le Sud Lipez, forment un immense désertdésert de sel, le plus grand du monde. Les paysages y sont parmi les plus fascinants d'Amérique Latine...

En bord de mer d'immenses lagunes permettent à l'homme d'exploiter le sel et aux oiseaux d'en profiter.

Walvis bay, Namibie.

Walvis bay, Namibie.

Ou alors l'exploitation est carrément industrielle, paysage géométrique et tonnages importants...

Sénégal : Récolte du sel dans les marais salants de Fatik. <br />© IRD - Barrière, Olivier

Sénégal : Récolte du sel dans les marais salants de Fatik.
© IRD - Barrière, Olivier