Maison

Astragale

DéfinitionClassé sous :Maison , botanique , moulure
L'astragale désigne la moulure en forme de boudin entre le chapiteau et la colonne. Sur la photo, on voit nettement l'astragale juste en dessous du chapiteau dans l'église de Lucheux. © Markus3 (Marc ROUSSEL), CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons

Le terme astragale s'emploie dans divers domaines, comme l'architecture, la menuiserie, l'anatomie et la botanique.

L'astragale en architecture

L'astragale est une moulure arrondie, sorte d'anneau ou de boudin, séparant le chapiteau (élément de forme évasée qui couronne une colonne) de la colonne. Au Moyen Âge, l'astragale faisait partie du chapiteau constituant ainsi sa base et était séparée de la colonne par un joint. À l'inverse, dans l'art antique, l'astragale est toujours séparé du chapiteau. Un astragale est composée d'un boudin (appelé tore), d'un listel ou filet (petite moulure carrée et unie qui surmonte ou accompagne une autre moulure plus grande) et d'un congé (moulure concave en quart de cercle qui raccorde deux faces en saillie).

L'astragale en menuiserie

En menuiserie, on parle de nez de marche en astragale pour les marches dont le débord est arrondi.

L'astragale en anatomie

En anatomie, l'astragale est l'un des os du tarse (ensemble d'os situés entre le tibia et le métatarse).

L'astragale en botanique

En botanique, l'astragale est une variété de plante de la famille des fabacées (légumineuses).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi