Planète

Baume-les-Messieurs, les dinosaures de Coisia et la grotte d'Osselle

Dossier - Tourisme dans le Jura pour une randonnée en montagne
DossierClassé sous :géographie , Jura , géologie

Lorsque l'on pense au Jura, bien souvent, la première image qui nous vient, c'est celle de la montagne. Il ne faut pourtant pas oublier que c’est aussi un monde méritant un détour géologique et préhistorique, en plus d'être un lieu de tourisme de randonnée, d’histoire et de spécialités !

  
DossiersTourisme dans le Jura pour une randonnée en montagne
 

Partez visiter Baume-les-Messieurs et ses cascades, dans le sud du Jura, ainsi que la grotte d'Osselle, à cheval entre le Jura et le Doubs, non loin de Besançon. Découvrez également les traces de dinosaures de Coisia (sud du Jura).

Baume-les-Messieurs, le « village au fond de la vallée où se trouve la tombe de Jean-François Nicot » chanté par Édith Piaf dans Les trois cloches, ne manque pas de charme avec ses cascades.

La reculée de Baume-les-Messieurs, vue depuis le belvédère, dans le Jura. © Tangopaso, DP

La cascade des tufs de Baume-les-Messieurs

Cette cascade est pétrifiante : l'eau, en parcourant de longues distances à travers le plateau, se charge de calcaire par dissolution de la roche. Quand elle réapparaît à l'air libre, le calcaire dissout, précipite et compose, au pied de la cascade, une nouvelle roche : le tuf.

Cascade pétrifiante de Baume-les-Messieurs. © DR

Algues et mousses aquatiques, en absorbant le gaz carbonique de l'eau, favorisent le phénomène et se trouvent piégées dans le calcaire (elles se retrouvent enrobées de calcaire et donc pétrifiées). Ainsi, la cascade avance au lieu du recul habituel dû à l'action érosive de l'eau. On a une source incrustante, comme le tartre incruste les robinets.

Une cascade presque à sec à Baume-les-Messieurs. © DR

La reculée de Baume-les-Messieurs

La reculée est une vallée particulière qui s'enfonce dans le rebord du plateau, bordée par des falaises calcaires, aux pieds desquelles sort une rivière souterraine. S'agissant de plateau karstique, l'eau a creusé des réseaux souterrains qui, par un phénomène de capture, ont pu absorber toutes les eaux de surface.

La reculée de Baume-les-Messieurs. © Jean-Christophe Benoist, Wikipedia, DR

Ces réseaux souterrains, en s'agrandissant, ont provoqué des effondrements qui se sont faits en reculant de la plaine vers le fond du plateau, d'où le nom de « reculée » donné dans le Jura à ce type de formation. La rivière sort tout au fond de la reculée qui comporte très souvent une grotte plus ou moins accessible.

Visite de la grotte d'Osselle

Découverte en 1504, la grotte d'Osselle, située près de Besançon, à cheval entre le Jura et le Doubs, est le lit asséché d'une rivière souterraine dans laquelle le visiteur chemine sur une allée de 1.200 mètres avec un dénivelé total de cinq mètres et quelques passages en siphon, également secs.

La richesse du sous-sol en sels de cuivre, sels de fer et oxydes de manganèse est à l'origine de l'exceptionnelle coloration des coulées de calcite qui tapissent les parois de la grotte.

La grotte d'Osselle. © Académie de Besançon

L'ours des cavernes s'y installa et, dès 1826, l'Anglais Buckland mit au jour le premier squelette de cet animal. Plus tard, Cuvier permit la mise au jour de dizaines d'autres. Pour l'anecdote, banqueter en ce lieu envoûtant était à la mode : Voltaire y vint à plusieurs reprises...

Les traces de dinosaures de Coisia

Le Jura renferme des traces de dinosaures sur la route D60E, près du village de Coisia. Des pistes de sauropodes (dinosaures au long cou comme le diplodocus) ont en effet été découvertes en 2004, suite à l'élargissement de la route départementale par un géologue amateur éclairé !

Ce gisement présente un intérêt scientifique national puisqu'il est le seul site préservé de sa période, le Tithonien, datée de 150 Ma. Il faut s'imaginer une lagune sous climat tropical à la place du village de Coisia.

Attention : l'accès n'est pas aménagé. Le site se trouve en bordure de route et présente un danger pour les piétons.

Disparus il y a 65 millions d’années, les dinosaures ont cependant laissé quelques traces sous forme fossile. Mais quelles sont les conditions géologiques les plus propices à leur conservation et où peut-on en trouver ? Futura-Sciences a posé la question à Éric Buffetaut, paléontologue, au cours de cette interview. © Futura-Sciences

Autres traces de dinosaures en France et en Suisse

Les sites à traces de pas de grands sauriens sont relativement fréquents :

  • dans les dépôts du Trias, comme à Émosson, dans le Valais suisse ;
  • à la base du Jurassique inférieur, comme dans Les Causses (Aveyron) ou à la plage du Veillon, en Vendée, mais ce sont là les ancêtres des thécodontes, bipèdes et carnivores, ou des prosauropes.
Un diplodocus. © DR

À Coisia, il s'agit de dinosaures « vrais », de sauropodes, quadrupèdes et herbivores qui sont les plus grands animaux terrestres ayant vécu et dont les plus connus sont les diplodocus et les brontosaurus. Ici, ce sont des empreintes de parabrontopodus, fossilisées dans le Tithonien (141 Ma).

En juillet 2004, l'aide du Conseil général du Jura a permis de mettre au jour de nouvelles empreintes et d'avoir un ensemble de plus de 200 empreintes réparties sur 200 m2. Une étude préliminaire a permis d'identifier une dizaine de pistes appartenant à différents animaux de la même espèce. La taille des empreintes des pieds (ovales) mesure de 40 à 70 cm, celle des mains (croissant) entre 25 et 50 cm.

Une synthèse des données (paléogéographique, paléoécologique, stratigraphique, paléoichnologie...) fournira des éléments pour la valorisation du site sur le plan scientifique, pour sa préservation et sa mise en valeur culturelle, comme témoignage d'un instant de vie du Jura il y a 140 Ma.

Sur la piste des dinosaures

Un partenariat avec la République et Canton du Jura en Suisse, où d'importants gisements de pistes de dinosaures sont en cours de fouille près de Porrentruy, a permis de monter un projet commun de sensibilisation, soutenu par l'Union européenne avec :

  • Paleomania, une exposition itinérante trilingue sur les découvertes paléontologiques du massif du Jura. Elle a débuté en Suisse puis est passée dans le département du Jura en mai 2008, pour finir son chemin à Fribourg, en Suisse, en 2009.
  • Un film Sur la piste des dinosaures jurassiens a été réalisé. Il présente les recherches concernant les sites à pistes de dinosaures menées de part et d'autre de la frontière franco-suisse.
  • Un site Internetwww.lejurassique.com, vous fournira toutes les informations et des images de ces traces.

Ce projet a également permis en 2006 de réaliser l'étude géologique, le moulage et les relevés laser du site de Coisa sous la direction du professeur Pierre Hantzpergue, directeur de l'UFR Sciences de la Terre à l'université Claude-Bernard-Lyon-1.