Planète

Le châtaignier

Dossier - Le Parc des Cévennes et la châtaigne
DossierClassé sous :géographie , botanique , châtaignier

-

Châtaignier vient du latin castanea. Le châtaignier est une espèce spontanée autour de la Méditerranée. Il s'étend jusque dans le Caucase. La culture du châtaigner a connu son apogée aux XVIe et XVIIe. Nous avons choisi le Parc des Cévennes pour vous le présenter.

  
DossiersLe Parc des Cévennes et la châtaigne
 

Le châtaignier (Castanea sativa Mill.) est un arbre à feuilles caduques de la famille des fagacées. Il produit des fruits : les châtaignes.

Châtignier (Castanea sativa). © Wolfgang Moroder, Wikimedia commons, CC-BY 2.5
Châtaignier rameau

1 - Description

Le châtaignier est un arbre (25-35 m) à feuilles caduques dentées très grandes. Lorsqu'il est en nombre, il forme ce que l'on appelle une châtaigneraie.

Châtaignier - détail

Il fleurit de début juin à début août. On ramasse les châtaignes à partir du mois d'octobre. La plante est monoïque : on trouve sur le même arbre des chatons dressés, mâles à la base des rameaux et femelles au sommet.

La bogue, involucre vert épineux, transformation des bractées, enveloppe les fruits. À l'intérieur de la bogue se trouvent les châtaignes, fruits secs de type akènes. Chacun est formé d'une coque mince et coriace contenant une graine.

La coque est le péricarpe possédant les trois couches de la paroi d'un fruit : épicarpe, mésocarpe et endocarpe. La graine est enveloppée d'un tégument, rougeâtre, astringent, qu'il faut retirer avant de consommer la châtaigne.

Châtaignes dans leur bogue © Benjamin Gimmel Wikipedia

2 - Étymologie

Châtaignier vient du latin castanea, lui-même dérivé du grec kastanon. A noter que Castanea était le nom du chêne avant de désigner le châtaignier ! Sativus signifie « cultivé » en latin.

3 - Aire de répartition

Le châtaignier est une espèce spontanée autour de la Méditerranée. Il s'étend jusque dans le Caucase.

Carte de France de la répartition des chataigniers

En France, il est présent à l'état naturel en Corse, en Ardèche (Cévennes), dans les Alpes méridionales, les Pyrénées-Orientales, le Limousin, en Auvergne et en Bretagne. Avec un million d'hectares, le châtaignier est la troisième essence feuillue française. Les châtaigneraies occuperaient 5000 km² soit 4% du domaine forestier. La culture du châtaigner a connu son apogée aux XVIe et XVIIe.

4 - Utilisation du bois de châtaignier

Dans le passé il avait de nombreuses utilisations :
- vannerie en association à l'osier ;
- feuilles de châtaignier sèches : litière ;
- séchoirs ;
- nasses pour la pêche ;
- cercles de bois ;
- échalas piquets de vigne ;
- manches d'outils ;
- étais de mine ;
- douelles de tonneaux ;
- chéneaux de toiture ;
- conduites d'eau aériennes ;
- bois de sciage ;
- châtaignier d'œuvre ;
- volige de toiture ;
- sièges coffres vaisseliers et dressoirs, tables.

Il est toujours utilisé, en menuiserie, charpente et couverture de bâtiments (lauzes). On trouve des maisons anciennes avec leurs poutres d'origine en châtaignier. C'est un bois riche en tanins (4 à 11 %) et a été largement exploité à cet effet.

5 - Habitat

Le châtaignier est une espèce thermophile, héliophile. Sensible au gel, il a besoin de chaleur en été et d'eau en septembre. Il est aussi silicicole et redoute les sols basiques ou calcaires. C'est une espèce acidophile. Il prospère en montagne moyenne (800 m). Il existe de très nombreuses variétés.

Certaines sont issues de l'hybridation, entre le châtaignier européen (Castanea sativa) et le châtaignier du Japon (Castanea crenata).

6 - Ennemis et maladies

Deux maladies constituent un réel problème et ont entraîné le déclin de l'arbre
la maladie de l'encre (Phytophthora cinnamomi ou Phytophthora cambivora)


Phytophthora cinnamomi

Le chancre de l'écorce (Nectria ou Cryphonectria parasitica).


Cryphonectria parasitica asques

Le xylébore disparate attaque le bois ;
Le carpocapse des châtaignes fait des dégâts sur les fruits ; 
Le Cynips du châtaignier Dryocosmus kuriphilus. Il provoque des galles sur les bourgeons. Originaire de Chine, sa distribution ne cesse de s'étendre : introduit au Japon en 1941, il a ensuite été identifié en 1963 en Corée du Sud puis en 1974 dans le sud-est des Etats Unis et en 2002 en Italie (identifié dans la région de Cuneo au nord ouest de l'Italie dans le Piémont).

7 - Le balanin des châtaignes Ordre : hymenoptera - Famille : cynipidae
Extrait de BALACHOWSKY.   Traité d'Entomologie, 1935

Les larves vivent dans les glands des Chênes à feuilles caduques ou persistantes et dans les fruits du Châtaignier, auxquels ils provoquent des dégâts souvent très importants. L'adulte apparaît à partir du 15 juin et persiste dans le Sud de l'Europe jusqu'à la fin de juillet. Il se nourrit en piquant de son rostre les châtaignes ainsi que les bourgeons provoquant de profondes altérations.

Balanin Larousse 1921

L'accouplement s'effectue en général vers 9 à 10 heures du matin; la ponte commence peu après la copulation, de la fin d'août à la fin de septembre. Elle comprend une vingtaine d'oeufs. La femelle perce un trou dans l'involucre du fruit. Chaque fruit ne reçoit qu'un seul oeuf mais il est possible d'en observer jusqu'à 8 et 10 dans une seule châtaigne. La jeune larve s'achemine dans la pulpe, y produisant une cryptocécidie. Le développement larvaire dure 30 à 45 jours; les fruits tombent à terre et la larve, pratiquant un trou de sortie dans la châtaigne, gagne le sol, s'y enfonçant. Elle confectionne une coque de terre agglutinée dans laquelle elle reste en diapause jusqu'au printemps suivant.

La nymphose qui dure 10 à 15 jours, se produit tardivement de mai à juin et de juillet à août. Les adultes issus de ces dernières n'apparaissent qu'à partir de la mi-septembre. Il n'y a pas d'hivernation imaginale car les adultes périssent avant les grands froids.

Larve balanin

L'intensité des attaques de l'insecte sur châtaigne est en rapport avec la morphologie du revêtement épineux de la cupule. Par l'obtention de variétés de fruits à aiguillons denses, on pourrait obtenir une limitation des dégâts de l'insecte. Au cours de l'opération de forage, ce n'est pas le rostre qui pénètre difficilement dans les fruits très épineux mais l'ovopositeur qui ne peut s'en approcher suffisamment pour l'introduction des oeufs. Cette espèce est distribuée dans toute l'Europe méridionale. Les traitements directs dans les châtaigneraies par pulvérisation ou poudrage d'insecticides organiques de synthèse sont pratiquement inapplicables ou non rentables.

8 - Le châtaignier historique et culturel

Il est un marqueur culturel majeur du pays Cévenol, un symbole ! Il fournissait le bois des berceaux et des cercueils « il entourait le Cévenol de sa naissance à sa mort, il l'a nourri, il l'a accompagné lui fournissant l'espace de ses retranchements dans la clandestinité du désert comme du maquis ».

9 - La production de châtaignes dans le monde - Données de FAOSTAT (FAO)