Planète

Tégument

DéfinitionClassé sous :géologie , botanique , zoologie
Les insectes, comme ce weta géant, et tous les arthropodes sont protégés par une cuticule articulée. Les muscles s'y accrochent et ce tégument fonctionne donc comme un squelette externe. © Mark Moffett/Minden/Solent

Le mot « tégument » peut être employé dans divers domaines, notamment en botanique, zoologie et géologie.

Le tégument en botanique

En botanique, le terme tégument désigne d'une manière générale les tissus enveloppant et protégeant différents organes de la plante.

Le tégument en zoologie

En zoologie, on l'emploie pour différentes structures. Synonyme de cuticule, il désigne le squelette externe des arthropodes (insectes, arachnides, crustacés...) et la protection externe des nématodes (des animaux en forme de vers, souvent parasites). Plus généralement, le tégument, ou système tégumentaire, est l'ensemble des structures externes qui protègent l'animal du milieu extérieur. Ainsi les poils des mammifères, les plumes des oiseaux ou les écailles des poissons et des reptiles font partie du système tégumentaire. 

Le tégument en géologie

En géologie, un tégument est la partie inférieure d'une couche sédimentaire qui s'en est détaché à cause du mouvement tectonique de la plaque sous-jacente.

Cela vous intéressera aussi