Planète

Edelweiss : caractéristiques d'une plante rare et protégée (Leontopodium alpinum)

Dossier - L'edelweiss, une fleur des montagnes fascinante
DossierClassé sous :botanique , edelweiss , fleurs

L'edelweiss est une plante mythique et rare, à protéger donc, mais aussi à connaître. Découvrez la fleur des Alpes, véritable trésor des montagnes.

  
DossiersL'edelweiss, une fleur des montagnes fascinante
 

L'edelweiss est une célèbre plante de montagne de la famille des Astéracées. Son nom scientifique est Leontopodium alpinum. Découvrez les caractéristiques de cette fleur rare et protégée.

L'edelweiss (Leontopodium alpinum) est une plante rare et protégée. © by paul, Fotolia

L'edelweiss est une plante mythique qui pousse à une altitude de 2.000 à 3.000 mètres. Malgré une saison très courte à ces altitudes, elle fleurit.

La dent Parrachée, dans le parc de la Vanoise. © Odejea, Wikipédia, GNU 1.2

Caractéristiques de l'edelweiss (Leontopodium alpinum)

  • Famille : Astéracées, aussi appelées Composées.
  • Période de floraison : d'avril à juillet.
  • Feuilles et fleurs : feutrées de poils blancs laineux ; inflorescence en forme d'étoile ; un capitule de capitules ; couleur des fleurs : blanc.
  • Exposition : plein soleil.
  • Type de sol : bien drainé ; mélange de terreau et de graviers ; neutre à alcalin.

Originaire de Sibérie, Leontopodium alpinum est arrivé en Europe lors des périodes glaciaires du quaternaire. On trouve la plante dans les Alpes, mais aussi dans les Pyrénées, les Carpates et les Balkans.

Capitule de capitules de l'edelweiss (Leontopodium alpinum). © Michael Schmide, CC by-sa 2.0

Une plante en danger mais protégée

Le nom « edelweiss » vient de l'allemand edel signifiant « noble » et weiss signifiant « blanc ». Ce nom lui a été donné en 1784. Son nom scientifique, Leontopodium, signifie « pied de lion ». Dans le langage commun, cette fleur est appelée étoile d'argent, étoile de glaciers ou immortelle des neiges.

En raison de la beauté de l'edelweiss et des nombreuses légendes dont il fait l'objet, sa cueillette sauvage est devenue très importante, ce qui met en danger cette plante. Aujourd'hui, l'edelweiss est partiellement protégé. Dans les Hautes-Alpes, sa cueillette est totalement interdite dans six communes depuis 1993 et tolérée avec limitation sur le reste du territoire.

L'edelweiss est également cultivé. En effet, il fait l'objet de culture en Suisse pour ses vertus cosmétiques. Il faut dire que cette plante contient un antioxydant.

La pulsatille printanière, une autre plante des montagnes

D'autres plantes que l'edelweiss sont, elles aussi, caractéristiques des montagnes. Avec la soldanelle des Alpes et le crocus, la pulsatille printanière est l'une des premières fleurs du printemps.

L'edelweiss n'est pas la seule plante caractéristique des montagnes. Ici, l'anémone de printemps, ou pulsatille de printemps (Pulsatilla vernalis). © Palaluuseri, CC by-sa 4.0

L'histoire de la pulsatille printanière est également liée aux glaciations de l'ère quaternaire.

Pulsatille printanière. © Université Claude-Bernard de Lyon

Elle lui donne aujourd'hui une répartition fractionnée : on la rencontre dans les Alpes ainsi que dans les plaines du nord de l'Europe.