Planète

Pélican brun

DéfinitionClassé sous :zoologie , oiseau , palmipède
Photo d'un pélican brun. © Derek Ramsey, GNU FDL Version 1.2

Pélican brun (Linnaeus 1766) - Pelecanus occidentalis

  • Ordre : Pelecaniformes
  • Famille : Pelecanidae
  • Genre : Pelecanus
  • Taille : 1,00 à 1,35 mètre (envergure 2,00 à 2,20 mètres - longueur du bec 0,35 mètre)
  • Poids : 6 à 9 kg
  • Longévité : 25 à 30 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du pélican brun

La silhouette du pélican brun est lourde et pataude. Le palmipède qui compte parmi les plus grands oiseaux aquatiques, arbore un long bec dont la mandibule inférieure est dotée d'une membrane de peau extensible rosée qui sert surtout de filet à poisson, et qui se termine par un onglet crochu. La mandibule supérieure arbore une teinte chamoisée plus ou moins soutenue. La tête ainsi que les joues sont brunâtres, la face présente une coloration bleutée, la calotte est jaunâtre et la nuque et le cou sont blancs ou marron. Le plumage de la partie supérieure du corps est grisé et strié de brun alors que la zone ventrale est brun foncé. Les pattes courtes et palmées sont gris foncé. Les ailes sont larges et puissantes.

Pélican brun. © Dick Daniels, CC-by-SA 3.0

Habitat du pélican brun

On trouve le pélican brun sur l'ensemble des îlots inhabités, des lagunes et mangroves baignés par des eaux côtières chaudes de l'Amérique du Nord, centrale et du Sud, ainsi que dans les Antilles. Il se reproduit également dans les îles Galápagos. À l'instar des cormorans, on l'observe sur les rochers surplombant les océans. Il ne s'éloigne pas du littoral.

Comportement du pélican brun

Le pélican brun est pataud lorsqu'il est au sol, mais très élégant en vol. C'est un oiseau sédentaire et grégaire. En dehors de la période de reproduction, on peut le voir en petits groupes de quelques dizaines d'individus. Lorsqu'il vole, il rentre la tête dans les épaules et repose le bec sur son cou replié en S. C'est un grand voilier qui peut rester plusieurs heures en vol. Lorsqu'il pêche il peut effectuer des piqués dans l'eau de près de trente mètres de hauteur sur le banc de poissons qu'il a repéré, mais la moyenne est de sept mètres. La membrane de peau qui pend sous la mandibule inférieure joue alors pleinement son rôle de filet à poissons. Mais lorsque la poche est trop remplie, il lui arrive de ne pas pouvoir redécoller. Il est alors contraint de recracher une partie de ses proies. Le pélican brun passant une bonne partie de sa vie dans le milieu marin, il doit préserver son plumage du sel et des brûlures du soleil. Aussi prend-il soin de lisser journellement ses plumes avec une sécrétion protectrice graisseuse qu'il recueille avec son bec sur la glande uropygienne.  

Pélican brun se posant sur l'eau. © Mike Baird, CC by 2.0

Reproduction du pélican brun

Généralement la nidification a lieu au printemps, période lors de laquelle le pélican brun se regroupe en grandes colonies. Les nids sont bâtis dans les arbres à l'abri des prédateurs mais on peut en trouver à même le sol sur les îlots éloignés. L'accouplement a lieu sur l'emplacement du futur nid que construit le mâle à l'aide de branchages. La construction est creuse en son centre, et accueille les deux ou trois œufs que pond la femelle. Ceux-ci sont couvés alternativement par les deux parents pendant quatre à cinq semaines jusqu'à l'éclosion. Les poussins naissent dépourvus de plumage qui n'apparaît qu'au terme d'une quinzaine de jours. Les premiers repas des jeunes consistent en une substance huileuse recrachée par les parents, puis de poissons prédigérés, jusqu'à ce qu'il soient capables d'absorber de la nourriture solide. À ce moment-là, les oisillons n'hésitent pas à aller chercher la nourriture dans le sac gulaire des parents. Ces derniers peuvent ramener deux à trois kilos de poissons journellement pour nourrir leur progéniture. Les poussins restent avec leurs parents pendant onze semaines avant de prendre leur indépendance. Ils atteignent leur maturité sexuelle entre trois et cinq ans.

Couple de pélicans bruns. © Derek Ramsey, GNU FDL Version 1.2

Régime alimentaire du pélican brun

Le régime alimentaire du pélican brun est surtout composé de poissons. Il lui arrive occasionnellement de manger des crustacés ou des vers limicoles. Mais il est également un peu charognard et ne dédaigne pas les restes d'animaux morts, voire s'en prend à ses congénères affaiblis ou malades. 

Scène de kleptoparasitisme. © Claire Powers, CC by 2.0

Menaces sur le pélican brun

Bien que classé en préoccupation mineure, le pélican brun est fragilisé par les pollutions marines littorales qui empoisonnent le poisson dont il se nourrit. Les pesticides fragilisent les coquilles des œufs qui sont parfois trop fines, empêchant de produire des poussins viables. Les dérangements humains sur les sites de nidification sont une autre source de nuisance et de stress pour les pélicans bruns qui abandonnent les couvées.

Cela vous intéressera aussi