Planète

Ours noir

DéfinitionClassé sous :zoologie , Ours , plantigrade
Photo d'un ours noir. © Diane Krauss, GNU Free Documentation License, version 1.2

Ours noir (Pallas 1780) - Ursus americanus

  • Ordre : Carnivores    
  • FamilleUrsidae    
  • Sous familleUrsinae    
  • GenreUrsus
  • Taille : 1,40 à 2,00 m    
  • Poids : 70 à 270 kg     
  • Longévité : 10 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description de l'ours noir
 
L'ours noir est le plus petit des ours nord-américains. Il n'a pas le pelage totalement noir au sens strict du terme. Les 16 sous-espèces reconnues présentent des fourrures plus ou moins foncées selon les régions géographiques où elles évoluent, avec des variantes qui peuvent aller du blanc crème au caramel, en passant par le gris argenté ou même bleuté. Contrairement à son cousin le grizzly, et bien qu'il creuse et gratte le sol pour rechercher des racines, il ne possède pas de bosse musculaire entre les épaules. Il présente une tête vaguement triangulaire, des oreilles rondes et un museau pointu. Il est capable de se tenir debout et de marcher sur ses pattes arrière.  
 
Habitat
 
Le territoire de l'ours noir s'étend de l'Alaska au Mexique, et des côtes de l'océan Atlantique à celles de l'océan Pacifique. Il occupe presque tous les milieux, même les marécages de Louisiane, à l'exception des zones arides du sud des États-Unis, avec une préférence pour les zones montagneuses boisées.
 
Comportement
 
Il grimpe excellemment bien aux arbres, est capable de belles pointes de vitesse avoisinant les 55 km/h et n'hésite pas à franchir de vastes étendues d'eau pour se rendre d'un point à un autre. À l'inverse de son grand cousin, la femelle ne charge pas l'homme pour protéger sa progéniture. Elle aura plutôt tendance à prendre la fuite. Par contre, en matière d'intimidation, l'animal est capable de se dresser sur ses pattes arrière et d'avancer maladroitement.

L'hibernation se déroule en état de somnolence et non en sommeil profond. Ce qui permet au plantigrade de faire face rapidement à un danger. Lorsque les jours commencent à raccourcir, l'ours sécrète une hormone qui agit comme un narcoleptique et qui lui permet de se mettre en léthargie. Généralement, hors de la période du rut, c'est un grand solitaire, mais il n'est pas rare d'observer des regroupements provoqués par une abondance de nourriture. 
 
Reproduction de l'ours noir
 
Les accouplements ont lieu tous les deux ou trois ans. C'est le temps qui est nécessaire à l'apprentissage des oursons d'une portée. Comme chez les autres espèces d'Ursidés, l'implantation de l'embryon est retardée et ne s'effectue que 10 semaines plus tard afin que les petits naissent pendant la période d'hibernation. La gestation dure en moyenne six à sept mois et le sevrage une période sensiblement similaire. Les oursons quittent leur mère au terme d'une période s'étalant de 16 à 29 mois selon l'aptitude de la mère à leur enseigner les méthodes de chasse. Ils atteignent la maturité sexuelle à des périodes différentes selon les sexes. Celle des mâles est atteinte entre trois et quatre ans, tandis que celle des femelles varie entre deux et neuf ans.  
 
Régime alimentaire du baribal
 
L'ours noir est omnivore et comme ses congénères, s'il possède une dentition de carnivore, il est essentiellement végétarien. Ses menus se composent de graminées, de baies, de fruits, de pousses et de tubercules, mais il ne dédaigne pas les Insectes ou les charognes. Il complète son régime avec des Poissons, des Crustacés et même du miel. En certains endroits, ils sont tellement enhardis qu'ils n'hésitent pas à faire les poubelles ou à importuner les touristes dans les parcs nationaux.
 
Menaces
 
Bien que la population des ours noirs soit évaluée entre 500 et 750.000 individus, leur faible taux de reproduction constitue une menace pour leur survie. Ils sont également victimes de nombreux accidents provoqués par des véhicules et de la chasse. Quant aux oursons, ils constituent des proies idéales pour de nombreux prédateurs tels que les pumas, les lynx, les loups, les coyotes, et mêmes d'autres ours. Près de 30.000 baribals sont abattus chaque année en Amérique du Nord pour devenir des trophées ou des descentes de lit, et également pour leur viande qui est très prisée. La fourrure du plantigrade est encore utilisée actuellement pour confectionner les célèbres coiffes de la garde royale britannique...

La classification en tant qu'espèce en danger varie selon les États. La population est importante et même en progression en Californie alors que la sous-espèce des marécages de Floride (Ursus americanus floridanus) est considérée comme menacée. L'ours est absent de 11 états sur 50 (dont Hawaï) car on le trouve pas dans les régions désertiques ou dépourvues de forêts, et il régresse dans celles qui subissent un fort développement urbain et industriel, principalement sur la côte est.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi