Planète

Puma

DéfinitionClassé sous :zoologie , félin , félidé
Photo d'un puma de Floride. © U.S Fish and Wildlife Service, domaine public

Puma (Linnaeus 1771) - Puma concolor

  • OrdreCarnivora
  • Famille Felidae
  • Genre Puma
  • Taille : 1,00 à 2,30 m (hauteur au garrot 0,70 m et longueur de la queue 0,50 à 0,80 m)
  • Poids : 25 à 100 kg
  • Longévité : 13 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du puma

Le félin arbore un pelage de couleur uniforme variant des tons fauves, au brun roux et jusqu'au gris jaunâtre. Le dessous du corps est crème ou blanchâtre. La longueur des poils varie en fonction de l'environnement dans lequel évolue l'animal. Ils sont courts dans les régions chaudes et arides, plus longs dans les régions froides ou de montagne. La tête est ronde et munie de deux oreilles bien écartées qui lui procurent une ouïe exceptionnellement sensible. Le corps est fin et l'arrière train relevé par rapport aux épaules car ses pattes arrière sont plus puissantes et plus larges que les antérieures. Elles lui permettent de bondir et de progresser efficacement en terrain escarpé.

Puma de l'Arizona. © Stephen Lea, GNU Free Documentation License, version 1.2

Habitat du puma

La zone de répartition géographique du puma englobait initialement les deux Amériques, depuis la Colombie britannique jusqu'en Argentine, des montagnes Rocheuses à la cordillère des Andes, jusque dans la jungle tropicale d'Amazonie. Compte tenu de l'expansion démographique humaine, le félin a disparu du centre et de l'est des États-Unis. Il occupe une grande variété d'habitats, mais acculé par l'Homme et ses troupeaux, il a été contraint de se retirer dans les régions les plus sauvages. On le trouve actuellement dans les montagnes, les forêts, les déserts et les marécages. Des spécimens ont déjà été aperçus à plus de 5.000 mètres d'altitude.

Comportement du puma

Le couguar est un animal solitaire et silencieux. De nombreuses tribus indiennes le surnommaient « fantôme de la montagne ». Il chasse à l'aube ou au crépuscule. C'est un Félin d'une grande agilité qui est capable de grimper aux arbres et de nager lorsqu'il se sent menacé. Il peut atteindre 58 km/h à la course, faire des bonds de 12 mètres en longueur  sans élan et de 4 mètres en hauteur. Ce qui constitue le record absolu dans le règne animal. Lorsque qu'il a abattu une proie, après s'être nourri, il ensevelit ce qui reste de la carcasse sous des débris végétaux afin de la mettre à l'abri des charognards. Le territoire d'un mâle adulte peut atteindre 250 km² que l'animal marque par son urine, ses fèces et des marques de griffes sur les arbres.

Puma. © Ltshears, Creative Commons Attribution Share-Alike 3.0 Unported license

Reproduction du puma

La période d'accouplement dure environ deux semaines. Les petits naissent aveugles et tachetés au terme d'une gestation de trois mois dans l'abri qu'aura choisi la mère. Ils ouvrent les yeux au bout de dix jours, et les marques du pelage disparaissent vers l'âge de 16 mois. L'allaitement dure plus de trois mois, mais les jeunes commencent à absorber des aliments solides vers six semaines. La maturité sexuelle est atteinte entre 1 an et demi et 3 ans selon que ce soit une femelle ou un mâle et selon le milieu. Une femelle ne met bas que tous les deux ans.

Chatons de puma. © WL Miller National Park service, domaine public

Régime alimentaire du puma

En règle générale le puma se nourrit d'herbivores de la taille de cerfs ou de mouflons. Mais selon le milieu, il peut également chasser des proies plus petites et pêcher, voire s'attaquer au bétail. En Amérique du Sud il subit la concurrence du jaguar qui ne lui laisse que des animaux de petite taille (agoutis, capybaras, singes...)

Menaces sur le puma

Aux États-Unis, le couguar a été chassé au point qu'il a frôlé la disparition, mais sa population est remontée depuis qu'il a été classé en Annexe II de la CITES. Elle est estimée entre 10.000 et 30.000 individus dans l'ouest de l'Amérique du Nord. Sa chasse est règlementée sauf dans l'État du Texas où on peut le tirer à vue. L'animal continue son expansion vers l'est du pays et se retrouve de plus en plus fréquemment en contact avec les humains. Le risque principal consiste en des collisions avec des véhicules. Le puma s'attaque occasionnellement aux animaux domestiques (chats et chiens) en l'absence de ses proies naturelles mais s'attaque rarement à l'Homme bien que des confrontations mortelles aient lieu chaque année. La sous-espèce de Floride (Puma concolor coryi) qui ne compte plus qu'une cinquantaine d'individus dans le marais de Big Cypress, et celles d'Amérique Centrale sont classées en Annexe I de la CITES, en danger d'extinction.

Cela vous intéressera aussi