Des chercheurs de l'université du Michigan (États-Unis) ont mesuré, de 1978 à 2016, la taille de quelque 70.000 oiseaux migrateurs d'Amérique du Nord appartenant à 52 espècesespèces différentes. Ils se sont aperçus que la taille de quasiment tous ces oiseaux avait diminué de manière significative - c'est-à-dire pour eux, de 2,4 %. Alors que la longueur de leurs ailes a, en revanche, augmenté de 1,3 %.

Les chercheurs estiment que le phénomène est lié au réchauffement climatique. Notamment parce que, cachées dans la tendance à long terme, ils ont pu identifier des diminutions ou des augmentations de tailles suivant directement des périodes de fort réchauffement ou refroidissement.

« Ce travail de précision constitue la première preuve solidesolide de ce que nous pensions déjà depuis longtemps », explique Benjamin Winger, chercheur à l'université du Michigan. À savoir que le réchauffement climatiqueréchauffement climatique impacte aussi la taille - et même la forme - des oiseaux, et peut-être plus largement des animaux.