Des panneaux solaires avec un peu de tomate pour améliorer leur efficacité

Classé sous :énergie renouvelable , Environnement , panneau photovoltaïque
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le recyclage des panneaux solaires est-il possible ?  Depuis 2012, une directive européenne contraint les fabricants de panneaux photovoltaïques à la collecte et au recyclage. Mais le recyclage de tels panneaux est-il pour autant techniquement possible ? Marion Perrin, docteur en électrochimie, nous explique, en vidéo, que l’opération ne pose plus aujourd’hui aucune difficulté. 

Parmi tous les types de panneaux solaires, les cellules à pérovskite ont été l'objet d'une nouvelle étude publiée dans la revue Advanced Energy Materials : des chercheurs ont découvert une amélioration inattendue ! Ces cellules possèdent, par rapport aux cellules qui utilisent du silicium, des défauts gênant leur utilisation : elles se dégradent vite dans le temps, et sont instables à cause justement de la lumière du Soleil ! Pour améliorer leurs performances, une équipe de l'Université de Jilin propose de rajouter... des pigments de tomate ! Plus précisément, du lycopène, un « additif antioxydant naturel extrait des tomates ».

Pour tester leur proposition, les scientifiques ont introduit du lycopène dans des cellules à pérovskite, et ont regardé de près la structure que prenait la cellule à l'échelle atomique : ils ont alors constaté une amélioration de la cristallinité, donc une meilleure structure, et une diminution des impuretés. À plus grande échelle, le résultat était une amélioration considérable du rendement de conversion de la cellule : il est passé de 20,57 % à 23,62 % ! Selon les chercheurs, le vieillissement de la cellule est fortement atténué avec cet ajout d'extrait de tomate, et ouvre la voie « au développement de panneaux solaires à pérovskite respectueux de l'environnement avec une efficacité et une stabilité élevées ».

Le lycopène a de nombreux effets bénéfiques pour la santé : il réduit le risque de cancer de la prostate, ou de maladies cardiovasculaires en abaissant le taux de mauvais cholestérol. Et cet additif antioxydant naturel extrait des tomates pourrait être introduit dans les cellules solaires à pérovskite. © Thomas_Martinsen