Cela vous intéressera aussi

Le 13 novembre 2005, une série d'explosions secoue et incendie l'usine pétrochimique de la Jilin Petrochemical Corporation, à Jilin, en Chine.

Conséquences sur la population

Six personnes sont tuées, des douzaines sont blessées et dix mille sont évacuées.

Conséquences sur l'environnement

Les explosions, dues apparemment à une erreur de manipulation, provoquent aussi la fuite dans la rivière Songhua de grandes quantités de benzènebenzène, toxique et cancérigène, et de nitrobenzène, toxique lui aussi.

Approximativement 100 tonnes de ces produits chimiques forment une nappe de pollution longue de 80 kilomètres. De la rivière Songhua, cette nappe de benzène et de nitrobenzène rejoint le fleuve Amour puis, progressivement, la mer d'Okhotsk et les mers limitrophes.

Les moyens mis en œuvre pour contrer la catastrophe

Les autorités chinoises ont réduit l'impact écologique immédiat de cette pollution en traitant les eaux avec du charboncharbon actif. Parallèlement, les réseaux de distribution d'eau ont été coupés le temps que la nappe de pollution traverse les villes riveraines.