L’orque égarée dans la Seine est morte : que s’est-il passé ?

Classé sous :animaux , mammifère marin , orque
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une orque intégralement blanche aperçue au large des côtes russes  Des scientifiques sont en mer, au large des côtes russes, lorsqu’ils découvrent un spectacle fantastique : une rare orque blanche. L’équipe n’a eu que quelques instants pour capturer l’événement avant que l’animal ne disparaisse. Découvrez cette étrange rencontre en vidéo. © Far East Russia Orca Project 

Cela faisait plusieurs jours que l'animal semblait bloqué dans la Seine. Hier, la préfecture de Seine-Maritime avait annoncé sa prochaine euthanasie. L'orque -- un mâle de quelque 4 mètres de long -- a finalement été retrouvée morte par les équipes de Sea Shepherd, ce lundi matin, peu avant midi. Après le signalement d'un marin. Une mort confirmée peu après par la préfecture. Une opération de remorquage est en cours.

Que s'est-il passé ? Les hypothèses vont bon train. Les scientifiques estiment que l'animal est probablement arrivé dans l'estuaire de la Seine déjà affaibli. Les observateurs avaient noté des lésions nécrotiques sur plusieurs parties de son corps. Et les biologistes et vétérinaires qui se sont penchés sur la question suggèrent que l'orque pourrait avoir été atteinte de mucormycose.

La mucormycose, c'est une maladie émergente du derme et de l'épiderme qui touche les animaux immunodéprimés. Une maladie contagieuse -- pour laquelle le risque de transmission aux humains est « très limité » -- liée à des champignons présents dans l’environnement. Elle peut aller jusqu'à atteindre les reins, les poumons, le cœur et le cerveau. De quoi, peut-être, expliquer pourquoi l'orque bloquée dans la Seine semblait totalement désorientée et apathique. Et pourquoi l'opération menée ce week-end pour la guider vers la mer a échoué. Les scientifiques auraient même enregistré auprès de l'orque, des « vocalisations assimilables à des cris de détresse ». D'où la décision qui avait été prise de l'euthanasier. Pour mettre fin à ses souffrances.

Mais seule l'autopsie prévue par des spécialistes permettra de comprendre réellement ce qui est arrivé au pauvre animal.

L’orque qui errait dans la Seine depuis plusieurs jours a été retrouvée morte ce lundi 30 mai 2022. Une autopsie va être pratiquée pour déterminer les causes de sa mort. © Michael, Adobe Stock