Planète

Poisson : un Nautilus des profondeurs à la poche de gaz évolutive

ActualitéClassé sous :zoologie , poisson , vessie

Des chercheurs de l'Université de Liverpool, dirigés par le Dr Michael Berenbrink, ont étudié le phénomène évolutif par lequel les poissons se sont dotés, durant les 400 derniers millions d'années, de la capacité à demeurer immobiles à différentes profondeurs d'eau.

Crédit : http://www.fen-net.de

Une vessie natatoire remplie de gaz permet à des poissons tels que le brochet ou la morue de flotter à certains niveaux de profondeur. Les chercheurs ont étudié le mécanisme permettant à ces poissons de garder cette vessie emplie de gaz, y compris à des pressions importantes, dans les profondeurs de la mer.

Le mécanisme fait intervenir un système complexe d'artères et de veines, dénommé rete mirabile, ainsi que des protéines sanguines spécifiques, libératrices d'oxygène. L'oxygène est conduit à travers le système par le sang jusqu'à la vessie natatoire, ce qui permet aux poissons de flotter à différents niveaux dans la mer sans avoir besoin de remonter à la surface pour prendre de l'air. Un système similaire est présent dans l'œil du poisson, permettant un apport d'oxygène à la rétine.

Certains poissons ne sont pas dotés de vessies natatoires. D'autres la remplissent en absorbant de l'air à la surface de l'eau. Le groupe de poissons étudié par les chercheurs est doté d'une vessie natatoire fermée qui se gonfle par le biais de la sécrétion d'un gaz, y compris à de hautes pressions. L'étude montre que les protéines sanguines spécifiques, indispensables à la sécrétion d'oxygène, étaient présentes dans le système oculaire il y a 250 millions d'années, soit 100 millions d'années avant l'apparition du système de vessie natatoire. Ces protéines auraient induit le développement de ce dernier. "Beaucoup de chercheurs pensaient," indique Berenbrink, "que la vessie avait évolué à partir d'un poumon primitif, remontant à 400 millions d'années." Ces recherches aideront à comprendre la diversité et le succès des poissons modernes dans leur environnement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi