À l’heure où le sud-ouest de l’Islande est secoué par de nombreux séismes, possibles précurseurs d’une nouvelle éruption, Bjorn Steinbekk nous rappelle que celle de l’année dernière fut le théâtre d’un fascinant spectacle… Images incroyables du volcan dans la Geldingadalur prises depuis là où seuls les drones peuvent aller !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Éruptions volcaniques : des drones nous offrent un spectacle inédit Des volcanologues et ingénieurs des universités de Cambridge et Bristol ont utilisé des drones pour filmer et effectuer des relevés inédits au cours des éruptions de deux volcans du Guatemala dont les pics sont inaccessibles. Une première qui devrait aider grandement la recherche sur les causes de ces phénomènes.

À notre époque où l'instantané est roi, une image datant d'il y a quelques mois est assurément ancienne... Mais quand celle-ci a ce quelque chose d'incroyable, d'époustouflant, quelle belle idée de la garder au chaud (sans mauvais jeu de mots), pour la ressortir plus tard, lorsque le flot d'images de l'éruption est passé... C'est ce qu'a fait Bjorn Steinbekk avec cette vidéo du volcan de Geldingadalur.

Un geyser volcanique !

Que ce soit en volcanologie ou pour les amateurs d’images, l'apparition du drone fut une vraie révolution ! En effet, ils permettent de voir l'éruption du dessus, comme sur ces images, même si l'absence de repères requiert quand même une petite explication pour comprendre ce que l'on voit...          

Le drone est ici à l'aplomb du cônecône éruptif, d'environ 60 mètres de haut, qui s'est formé lors de l'éruption du 19 mars au 19 septembre 2021. Le cratère qu'il contient, et que cette vue rapprochée montre en totalité, fait environ 80 mètres de diamètre.

À partir du 2 mai, l'alimentation en magmamagma par la cheminée volcaniquecheminée volcanique, qui se trouve précisément sous ce cône éruptif, est devenue discontinue : des phases d'activité faisaient suite à des périodes de calmes de quelques minutes, un peu comme un geyser. Lors de ces dernières, l'immobilité de la lave de la petite mare contenue dans le cratère permettait la formation d'une fine peau solidifiée en surface, de couleurcouleur grise, brillante, témoin de la formation d'un verre volcanique par un refroidissement quasiment instantané.

Puis, la remontée de grosses bulles de gazgaz par la cheminée volcanique poussait le magma vers le haut, formant une sorte de bombement au centre de la mare de lave. Le débitdébit au niveau de l'exutoire du cône éruptif, au bas de l'image, augmentait alors. Enfin, après quelques secondes, les bulles de gaz perçaient la surface et formaient des bouillonnements qui gagnaient en intensité pour finalement former de véritables jets, ce que l'on appelle des fontaines de lave. Elles duraient quelques minutes, jusqu'à ce que l'activité s'arrête et qu'une nouvelle période de calme commence...

Autre vidéo, sur le tweet ci-dessus, présentant la même séquence vue depuis le côté. On remarque parfaitement les fontaines de lave qui s'intensifie et dont les fragments viennent retomber en partie sur les flancs du cône...

À quand la prochaine éruption ? la prochaine éruption? Bientôt ?


 Le drone suit les courbes de la coulée de lave du volcan Fagradalsfjall et passe au-dessus du cratère en éruption. © Bjorn Steinbekk, Facebook
 Le drone suit les courbes de la coulée de lave du volcan Fagradalsfjall et passe au-dessus du cratère en éruption. © Bjorn Steinbekk, Facebook

Spectaculaire : l'éruption du volcan Fagradalsfjall filmée par un drone

Des séquences vidéo incroyables tournées par drone au plus près du petit volcan islandais du mont Fagradalsfjall circulent sur le Web. Voici la plus impressionnante du moment.

Article de Louis NeveuLouis Neveu, publié le 22 mars 2021

Flirter de près avec un volcan en éruption n'est pas une bonne idée, sauf lorsque cette prise de risque est réalisée par un drone. Un vol sans filet au-dessus des coulées de lave du Fagradalsfjall, non loin de la capitale Reykjavik, c'est ce qu'a pu réaliser le télépilote vidéaste islandais Bjorn Steinbekk. C'est sans doute les images les plus époustouflantes qui circulent sur les réseaux sociauxréseaux sociaux. En suivant les coulées de lave très près du sol, le drone remonte le mont et passe au travers des projections de lave au-dessus du cratère. Un périple majestueux et inquiétant - surtout pour le drone - rythmé par de jolis ralentis. L'auteur de la vidéo n'explique pas avec quel aéronefaéronef il a réalisé son tournage, mais il s'agit sans doute d'un appareil de la marque DJI. Étant donné ses trajectoires, il semble avoir été piloté à partir d'un casque FPV.

Voici sans doute la vidéo la plus impressionnante tournée par drone du volcan Fagradalsfjall en Islande. © Bjorn Steinbekk, mbl.is

Il se réveille après 800 ans de pause

Depuis samedi l'accès au public à cette zone volcanique est autorisé à condition de ne pas trop s'approcher des coulées de lave et en prenant garde aux émanations de dioxyde de soufresoufre et de gaz. Avec cet accès au public, des clichés et images spectaculaires sont diffusés en massemasse via les réseaux sociaux. C'est la première fois depuis 800 ans que ce volcan se réveille. Il aurait déjà expulsé 300.000 mètres cubes de lave. Selon les volcanologuesvolcanologues, il faut en profiter, car l'éruption de ce petit volcan ne devrait pas durer longtemps.