La tempête Claudio va frapper le nord-ouest de la France au cours de la nuit prochaine. L'arrivée de cette première tempête de la saison va provoquer un changement de temps brutal en France et sonne le début d'une semaine qui risque de réserver d'autres surprises au niveau météo.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Combien de temps à l'avance peut-on prévoir la météo ? Dans les années 1980, la fiabilité des prévisions météo ne dépassait pas quelques jours. Aujourd’hui, la plupart des sites affichent des prévisions à deux semaines voire plus.

L'été interminable que nous venons de connaître en France semble prendre fin ces jours-ci. La remontée d'une dépression vers la mer du nord va occasionner un changement de flux, et un fort coup de vent sur les côtes du nord-ouest du pays. Les rafales pourront atteindre 110 à 130 km/h dans la nuit de lundi à mardi, en particulier sur le Cotentin, et 90 à 110 km/h dans les terres sur un large quart nord-ouest. Ces vents forts seront accompagnés de violents orages avec, en plus, d'importantes précipitations sur le sud-est du pays. L'airair chaud en provenance du Sahara sera balayé par un air océanique, plus frais, faisant redescendre les températures à des niveaux de saisonsaison.

Un enchaînement de dépressions cette semaine

Ce changement de situation est classique à cette époque de l'année et le reste de la semaine s'annonce très chahuté : un flux d'ouest va provoquer un enchaînement de dépressions sur notre pays, et une seconde tempête est envisagée pour jeudi après-midi. Des vents compris entre 90 et possiblement 130 km/h souffleront sur la Gironde et la Charente, même si la localisation et l'intensité du phénomène peuvent encore fortement varier. Le risque de creusement de cette dépression sur le golfe de Gascogne est important et l'évolution de cette seconde tempête sera à surveiller ces prochains jours.