Tempête Alex : les images satellite montrent l’ampleur des dégâts

Classé sous :catastrophe naturelle , tempête Alex , Observation de la Terre

Dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 octobre 2020, les Alpes-Maritimes ont été durement touchées par la tempête Alex. Des pluies diluviennes ont engendré une catastrophe naturelle d'une force rare, dont des crues éclairs qui ont conduit à un véritable spectacle de désolation sur plusieurs territoires.

Comme pendant et après chaque catastrophe naturelle, les satellites d'observation de la Terre sont mis à contribution pour préparer au mieux le travail des secouristes et aider à amorcer la reconstruction quand son temps viendra. Le Cnes a donc activé, dès le 3 octobre, les satellites Pléiades afin d'imager différentes zones touchées, notamment les vallées de la Vésubie et de la Roya. Un trou dans la couverture nuageuse a permis de voir la situation dans ces deux vallées.

La situation avant/après la tempête Alex dans la ville de Roquebillière. © Images pré-catastrophe (Esri World Imagery - 2016), images post-catastrophe (Pléiades, CNES 2020, distribution Airbus DS), images post-catastrophe au format carte (Sertit 2020)

Des images satellite pour aider les secours

Une première série de cartes et images satellites a été rendue publique hier. Elle a donné très vite une vison claire de l'étendue des dégâts et des zones qui sont affectées en identifiant les maisons et les bâtiments à usage d'habitation ou professionnel détruits, endommagé ou suspecté de l'être. Ces cartes recensent aussi l'infrastructure routière en recensant les ouvrages détruits ou partiellement détruits (ponts, routes, tunnels). Bien utilisées, ces cartes sont de précieux outils d'aide à la décisions pour faire le meilleur usage possible des ressources humaines et matérielles.

Après les pluies diluviennes de la tempête Alex, qui ont touché les Alpes-Maritimes et le nord de l'Italie, les eaux boueuses se sont déversées en Méditerranée. Cette image a été acquise par le satellite Sentinel 2 pour le service de cartographie d'urgence Copernicus EMS. © Copernicus
La situation avant/après la tempête Alex dans la ville de St Martin. © Images pré-catastrophe (ESRI World Imagery - 2016), images post-catastrophe (Pléiades, CNES 2020, distribution Airbus DS), images post-catastrophe au format carte (SERTIT 2020)
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le terrible ouragan Irma vu depuis l'ISS  Aussi grand que la France et plus puissant qu’Harvey ou Katrina, l’ouragan Irma menace de dévaster les Antilles, Cuba et Haïti. Le voici vu de l’espace, filmé le 5 septembre par les caméras de l’ISS, à 400 km d’altitude. Il venait de passer en catégorie 5.