Planète

En bref : le requin de la Côte d'Azur n'en était pas un

ActualitéClassé sous :zoologie , faux requin , femelle dauphin

Il n'y aura pas de nageur dévoré par un requin cette année sur la Côte d'Azur : le monstre sanguinaire aperçu lundi ne serait en fait qu'un dauphin.

De loin, un dauphin (ici un animal en pleine forme) ressemble à un requin. L'animal aperçu lundi près des plages de la Côte d'Azur serait en fait un delphinidé en difficulté. Crédits DR

Le gros animal qui avait semé la panique (tout est relatif) et mené à l'interdiction de la baignade sur trois plages des Alpes-Maritimes, était en fait... un dauphin. C'est en tout cas une femelle dauphin qui a été retrouvée morte échouée sur une plage de l'île Saint-Honorat, au large de Cannes, hier en fin de matinée.

Elle présente les même caractéristiques que le prétendu requin qui avait été observé la veille par les quelques témoins : une taille de plus de 2 mètres, une coloration claire sur le ventre et plus foncée sur le dos et une nageoire dorsale.

Son naufrage serait expliqué par un accouchement difficile, qui se serait suivi d'une entrée d'eau dans son utérus. Alourdie, la femelle aurait tenté de remonter plusieurs fois à la surface (se montrant alors aux pompiers et aux vacanciers) mais aurait finalement succombé à ses blessures.

Les chances sont grandes que ce dauphin soit bel et bien l'animal qui a été aperçu lundi. Seul subsiste un doute infime...

Cela vous intéressera aussi