Santé

Les dauphins de rivière vont-ils tous disparaître ?

ActualitéClassé sous :vie , dauphins de rivière

Le WWF lance encore un cri d'alerte. Cette fois, il s'agit des dauphins de rivière qui, toutes espèces confondues, sont gravement menacés d'extinction par la pollution aquatique. Et il y a urgence car ils sont déjà très peu nombreux...

Crédits : WDCS Un plataniste du Gange

Les chiffres sont affolants : il resterait seulement 13 dauphins du Yangzi Jiang en Chine (Lipotes vexillifer), 2000 platanistes du Gange (Platanista gangetica), 2000 dauphins d'Irrawady en Asie du Sud-Est et en Australie septentrionale (Orcaella brevirostris), et environ un millier de platanistes de l'Indus au Pakistan (Platanista minor) ! Pollutions industrielles, agricoles, humaines, prises accidentelles dans les filets de pêche, barrages : voici en quelques mots les dangers qui guettent les quelques espèces de dauphins d'eau douce d'Asie. Or, ces espèces sont des indicateurs clés de la 'santé' des fleuves et rivières qui alimentent des zones peuplées et très pauvres.

« Les taux élevés de polluants toxiques accumulés dans leur organisme représentent un indice d'alerte de la mauvaise qualité de l'eau. C'est un problème qui concerne à la fois les dauphins... et les populations qui dépendent de ces rivières » explique Jamie Pittock, responsable du programme des eaux douces au WWF. En effet, par exemple, les fortes quantités de pesticides et d'herbicides présentes dans les tissus des cétacés situés au sommet de la chaîne alimentaire de ces cours d'eau indiquent que les poissons qu'ils consomment -et qui nourrissent également les êtres humains- sont contaminés... Ainsi, la conservation de ces étonnants mammifères est l'affaire de tous !

« Une eau propre n'est pas seulement primordiale pour la survie des dauphins de rivière, mais également pour la qualité de vie de millions de gens déjà pauvres » rappelle Jamie Pittock ! C'est pourquoi, avec l'aide du WWF, différentes initiatives simples organisées à l'échelle locale ont vu le jour (ne plus jeter les détergents ménagers dans les rivières, utiliser des engrais naturels plutôt que chimiques, etc.). Bien qu'à elles seules, elles ne puissent les mettre définitivement hors de danger, elles participent à la sauvegarde des dauphins de rivière. Pour enrayer cet inquiétant déclin et redonner aux habitants de ces régions un environnement de qualité acceptable, il faudrait mettre en place des opérations de plus grande envergure, bref, des moyens dont disposent les gouvernements, communautés locales, organismes de gestion des eaux et autres investisseurs...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi