Météo France évalue à 70 % la probabilité de neige en plaine au nord et au centre entre jeudi et vendredi. © Jurga Jot, Adobe Stock
Planète

De l'air polaire va plonger sur la France cette semaine : à quoi faut-il s'attendre ?

ActualitéClassé sous :météorologie , grand froid , neige

Après avoir connu une période de douceur remarquable, le nord de la France va être concerné par une descente d'air froid en provenance directe de l'Arctique. Ce changement de temps radical pour les premiers jours d'avril sera accompagné de neige en plaine sur certains départements.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Pourquoi le sel fait-il fondre la neige ?  Lorsque l’hiver arrive, il n’est pas rare que les routes gèlent. Afin d’empêcher les accidents, les grands axes sont souvent recouverts de sel, ce qui a pour effet de faire fondre la neige. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, durant cet épisode de Kézako, quels sont les procédés chimiques qui entrent en jeu dans cette situation. 

« En avril, ne te découvre pas d'un fil », ce dicton sera à prendre très au sérieux pour le premier jour du mois, vendredi. À partir de jeudi, le flux va tourner au nord-est, avec de l'air froid en provenance de l'Arctique, puis de la Scandinavie.  

De l'été à l'hiver en l'espace de 4 jours

Si les températures étaient dignes d'un début d'été en début de semaine (23 à 24 °C au nord comme au sud), elles vont redescendre à des niveaux de plein hiver ce vendredi et samedi. En fin de semaine, il fera 5 à 10 °C l'après-midi, sauf au sud-est, une météo digne de janvier. Le gel matinal sera de retour, entre -1 et -6 °C, et pourra donc causer des dégâts sur la végétation, en particulier au centre de la France. La douceur des derniers jours a accéléré la croissance des végétaux, mais la plupart n'ont pas commencé leur débourrement (ouverture des bourgeons), ce qui devrait limiter les dégâts sur les vignes, les cerisiers et les pruniers.

Ce type de changement de temps brusque n'a rien d'étonnant à cette époque de l'année : il est courant lors des intersaisons (printemps et automne) et le retour du froid et de la neige début avril est un phénomène classique, parfois oublié après une période de douceur comme celle que l'on vient de connaître.

Première neige en plaine de l'hiver pour la région parisienne

C'est une première depuis le début de l'hiver pour de nombreux départements du nord et du centre, la neige devrait faire son apparition en plaine entre ce jeudi 31 mars et ce vendredi 1er avril. Loin d'être une blague du 1er avril, ce phénomène pourrait compliquer les déplacements vendredi matin. L'épisode de neige devrait débuter sur le nord dès jeudi matin avant de s'étendre vers le centre du pays. La prévision est très difficile et encore sujette à évoluer, tant sur l'intensité du phénomène que sur la localisation précise, mais « des cumuls de 5 cm et localement 10 cm sont possibles sur de nombreux départements de la moitié nord du pays. Cette neige s'accompagnera d'un vent assez fort, occasionnant des congères. Sur le sud du pays, la limite entre pluie et neige s'abaissera également très bas, notamment sur le piémont pyrénéen et le sud du massif central », précise Météo France ce mardi.

Malgré une prévision météo qui ne sera réellement confirmée qu'entre mercredi soir et jeudi matin, Météo France évalue déjà à 70 % le risque de neige en plaine jeudi soir sur la Seine-Maritime, l'Eure, l'Ile-de-France (Paris compris), l'Oise, la Somme, le Pas-de-Calais et le Nord. La même probabilité de neige est envisagée pour vendredi matin sur l'Aisne, la Somme, l'Oise, la région parisienne, l'Eure-et-Loir, le Loiret, l'Indre-et-Loire, le Cher et le Loir-et-Cher. En fonction de la localisation et de l'heure d'arrivée de la perturbation, il est pour le moment difficile de dire si la neige tiendra au sol en plaine, en particulier en région parisienne où elle sera probablement mêlée à de la pluie jeudi soir. Les plateaux et collines situées à partir de 200/300 mètres seront par contre très probablement recouverts d'un léger manteau blanc vendredi matin. En montagne, la neige tombera de manière abondante entre jeudi et vendredi à partir de 800 mètres sur tous les massifs.

Le week-end s'annonce ensuite plus sec, mais le risque de gel sera très fort samedi et dimanche matin, et potentiellement destructeur pour certaines cultures.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !