Sur une route enneigée, il faut surtout adopter une conduite souple et posée. © Pexels, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Quelques conseils pour conduire par temps de neige

Question/RéponseClassé sous :neige , conduire , conduire sous la neige

Conduire sur une route enneigée est toujours délicat. Certains professionnels recommandent quelques séances de pratique sur circuit afin d'adopter les bons réflexes. Mais ces quelques conseils devraient déjà vous donner de bonnes bases.

La météo peut être à l'origine de conditions de circulation difficiles. En hiver, notamment, lorsque tombe la neige. Le premier conseil à suivre est alors de chausser sa voiture de pneus d'hiver. Des tests montrent en effet que, dès que les températures descendent en dessous de 7 °C, les pneus été qui équipent classiquement nos voitures perdent en performance. Distance de freinage, tenue de route et adhérence ne sont plus les mêmes avec des pneus dont le froid accentue la rigidité. Par temps de neige, mieux vaut donc opter pour des pneus plus souples. En Allemagne, d'ailleurs, lorsque les conditions sont hivernales, les pneus neige sont obligatoires.

Pour circuler dans les meilleures conditions malgré la neige qui tombe, il ne faut pas oublier non plus d'allumer ses feux de croisement. Notez aussi que les feux de brouillards sont alors autorisés. Pensez également à vérifier, avant de prendre la route, la propreté de votre pare-brise et de vos fenêtres ainsi que de vos rétroviseurs pour vous assurer une visibilité optimale. Rappelez-vous enfin que les véhicules de déneigements sont prioritaires et qu'il est interdit de les doubler.

En hiver, débarrassez-vous de vos gants, écharpes et autres doudounes avant de vous mettre au volant. Vous serez plus libre de vos mouvements. © Theresamcgee, Pixabay, CC0 Creative Commons

Voiture et conducteur prêts à affronter la neige

Une fois que vous êtes sûr que votre voiture est bien prête, la première chose à faire est, et plus que jamais, d'adopter une conduite douce et souple. Une allure réduite, des accélérations progressives, des freinages délicats et des changements de direction préparés. Rien de tel pour garder son adhérence malgré la présence de neige sur la route. Pour vous aider, porter votre regard le plus loin possible. Cela vous permettra d'anticiper et de maintenir la meilleure trajectoire.

Autres petits conseils pêle-mêle. Pour vous arrêter ou limiter la prise de vitesse dans les descentes, privilégiez le frein moteur. Là encore, soyez doux avec l'embrayage et freinez délicatement. Si vous sentez que votre voiture dérape de l'avant, levez doucement le pied de l'accélérateur afin de récupérer de l'adhérence. Si votre voiture glisse de l'arrière, débraquez, mais toujours sans geste brusque.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Pourquoi le sel fait-il fondre la neige ?  Lorsque l’hiver arrive, il n’est pas rare que les routes gèlent. Afin d’empêcher les accidents, les grands axes sont souvent recouverts de sel, ce qui a pour effet de faire fondre la neige. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, durant cet épisode de Kézako, quels sont les procédés chimiques qui entrent en jeu dans cette situation.