Au nord du Mexique, des archéologues viennent de découvrir 200 squelettes de mammouths. Et ce chiffre va probablement augmenter. © LaCozza, Adobe Stock
Planète

Des centaines d'ossements de mammouths d'origine inconnue découverts au Mexique

ActualitéClassé sous :Mammouth , Fossile , ossements

Au nord du Mexique, des archéologues ont découvert un véritable cimetière de mammouths. Pour l'instant, 200 squelettes ont été exhumés. Et les fouilles ne sont pas encore terminées !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le mystère du quatrième mammouth s'éclaircit enfin  En 150 ans, seuls quatre mammouths ont été découverts en France. Mis au jour à Changis-sur-Marne, ce spécimen est particulièrement bien conservé. Cet étonnant documentaire de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) raconte une enquête minutieuse pour comprendre ce qui est arrivé à cet animal. 

Il s'agit de la plus grande collection d'ossements de mammouths découverte à ce jour. Au nord de Mexico (Mexique), des fouilles précédant la construction d'un aéroport ont révélé pas moins de 200 squelettes ! Un chiffre d'autant plus impressionnant que tous les os n'ont pas encore été exhumés de cet ancien lac.

Les archéologues ont plusieurs hypothèses sur l'origine de ce cimetière. Ils supposent que ces mammouths se sont retrouvés coincés dans la boue, le long des rives du lac, avant de succomber de faim ou de noyade. Ce qui pourrait être un simple accident, ou l'effet d'une chasse. Les humains ayant utilisé leur connaissance du paysage pour piéger de nombreux mammouths. Une telle découverte laisserait penser que les peuples préhistoriques consommaient davantage de viande de mammouth que ce que les chercheurs pensent actuellement.

Plusieurs fouilles sont en cours sur le site de ce futur aéroport. © AP Photo, Marco Ugarte

Un trésor archéologique

Ces os appartiennent au mammouth de Colomb, un cousin du mammouth laineux qui vivait en Amérique du Nord et, semble-t-il, au Mexique. Sa disparition date d'environ 10.000 ans, et pourrait avoir été causée par l'humain et le changement climatique, dans des proportions débattues. Puisqu'à la fin de la dernière période glaciaire, il y a également 10.000 ans, l'augmentation des températures a provoqué la perte de certains habitats, dont sans doute celui du mammouth de Colomb.

Pour l'instant, aucune preuve n'indique que les squelettes mis au jour au Mexique aient été chassés par l'humain. Mais certains indices suggèrent qu'il se servait de leurs restes, par exemple comme outils. Des tests en laboratoire permettront peut-être de comprendre quel usage liait les humains à ces animaux. Les tuaient-ils ? Les mangeaient-ils en grande quantité ? Se servaient-ils seulement de leurs os comme outils ?

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !