Toute la côte est des États-Unis est concernée par une tempête explosive, comme ici à New York. © Nick H, Pixabay
Planète

La côte est des États-Unis et le Québec vont affronter une « bombe météorologique »

ActualitéClassé sous :grand froid , USA , Experts climat

Une tempête de neige majeure concerne l'est des États-Unis et du Québec entre vendredi soir et ce dimanche matin. Le phénomène est qualifié de « bombe météorologique ».

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Pourquoi le sel fait-il fondre la neige ?  Lorsque l’hiver arrive, il n’est pas rare que les routes gèlent. Afin d’empêcher les accidents, les grands axes sont souvent recouverts de sel, ce qui a pour effet de faire fondre la neige. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, durant cet épisode de Kézako, quels sont les procédés chimiques qui entrent en jeu dans cette situation. 

Une dépression très creuse remonte du sud de l'océan vers la côte est américaine et engendrera des perturbations importantes pour les 45 millions d'Américains concernés. Avec de forts cumuls de neige en 24 heures, du vent digne d'un ouragan de catégorie 1, et un risque de submersion côtière, la tempête Kenan fait partie de ce que les météorologues américains qualifient de « bomb cyclon », ou bombe météorologique en français. Pourquoi un tel nom ? Car la dépression remonte le long de la côte en se creusant très rapidement, faisant chuter sa pression atmosphérique d'au moins 24 hp en l'espace d'une journée, la condition nécessaire pour parler de « bombe ».

Cette chute vertigineuse de pression pourrait descendre jusqu'à 965 hp samedi et s'accompagner d'un temps très violent de la Caroline du Nord jusqu'au Maine, sur les villes côtières de Philadelphie, New York, Boston ou encore Portland : jusqu'à 60 centimètres de neige localement, voire plus selon la trajectoire exacte de la tempête. Ces chutes de neige seront accompagnées d'un vent à plus de 115 km/h, générant un véritable blizzard paralysant la circulation et les aéroports, et les vagues pourront submerger les côtes pendant la marée haute samedi. Les intempéries remonteront ensuite sur l'est du Québec au cours du week-end.

Associée à un froid polaire descendant jusqu'en Floride, Kenan pourrait être la plus forte tempête hivernale de l'hiver pour la côte est des États-Unis.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !