Planète

Biodiversité : un week-end découverte pour la préserver

ActualitéClassé sous :développement durable , biodiversité , kyoto

-

Le lundi 22 mai, la Journée internationale de la biodiversité rappellera l'adoption de la Convention de Rio sur la diversité biologique. En cette année du trentenaire de la loi relative à la protection de la nature, France Nature Environnement et son réseau associatif ont choisi de célébrer cette journée en organisant un week-end biodiversité les 20 et 21 mai.

Partout en France, des sorties nature et autres manifestations permettront de sensibiliser le public à l'importance et à la fragilité de la biodiversité et l'inviteront à se mobiliser pour la préserver.

La biodiversité, qu'est-ce que c'est ?

La biodiversité - ou diversité biologique - n'est pas un concept théorique, mais le terme qui désigne toutes les formes de la vie sur Terre. Il est à la fois si lointain et si banalisé que nous en oublions que nous en faisons simplement partie !

Cette diversité biologique s'exprime à trois niveaux :

La diversité génétique : Elle détermine le caractère unique de chaque individu à l'intérieur de chaque espèce. Chaque organisme est génétiquement différent des autres (je suis différent de mon voisin). Les races animales et les variétés végétales témoignent par exemple de cette diversité, indispensable à l'évolution du vivant.

  • La diversité spécifique : c'est la diversité des espèces dans une zone donnée. Une espèce est composée d'individus capables de se reproduire entre eux et dont la descendance est fertile. Des bactéries aux mammifères, on connaît environ 1,4 à 1,8 millions d'espèces mais on estime qu'il en existe de 5 à 100 millions (essentiellement des microorganismes et des invertébrés, tels les insectes).
  • La diversité écologique -ou écosystémique- est l'ensemble des milieux (mers, forêts, zones humides...) qui abritent différentes espèces animales et végétales, dont certaines peuvent être peuvent être particulières à un lieu donné (endémique). Dans chaque milieu, les êtres vivants, y compris les êtres humains, forment un tout et interagissent, les uns avec les autres, mais aussi avec leur environnement (air, eau, sol,etc.) formant ce que l'on appelle un écosystème. La biodiversité dépend de l'évolution de ces différentes formes de vie et de leurs interactions, entre elles et avec leur milieu. Cette dynamique complexe et fragile qui fait de la Terre cet endroit unique, a besoin d'être protégée
.

La biodiversité, à quoi ça sert ?

La biodiversité a contribué de nombreuses façons au développement de la culture humaine, et, en retour, les communautés humaines ont joué un rôle important en termes d'évolution de la diversité aux niveaux génétique, spécifique et écologique. Se poser la question de l'utilité de la biodiversité démontre que nous oublions trop souvent et trop rapidement les valeurs qu'elle porte, ainsi que les innombrables biens et services qu'elle procure.

Grâce à la biodiversité, nous nous nourrissons (légumes, fruits, viandes, poissons, pain, fromage...), nous nous habillons (coton, lin, soie...), nous nous soignons (de nombreux principes actifs de médicaments ont été mis au point à partir de molécules naturelles et 70% de nos médicaments sont issus de végétaux), nous nous chauffons (bois, pétrole...), nous bâtissons ...

Au-delà de ces productions, la biodiversité est indispensable :

  • Au fonctionnement des systèmes naturels (écosystèmes) et des systèmes exploités par l'homme (agro systèmes)
  • A la fertilité des sols par la matière en décomposition
  • A la pollinisation des fleurs par les insectes, etc.

Elle a également un rôle épurateur de l'eau, de l'air et un rôle stabilisateur en limitant l'érosion, les inondations, les fluctuations climatiques et les autres désastres environnementaux. La biodiversité est aussi un secteur d'activité et de profit, qui demande une gestion appropriée des ressources. Le développement de l'homme est ainsi intimement lié à la biodiversité. Sans oublier que sur une planète sans paysage à admirer, fleur à respirer, animal à découvrir... l'homme serait bien seul et privé de précieuses richesses indispensables à son épanouissement. La biodiversité, c'est la vie ! Ce patrimoine exceptionnel mérite d'être préservé non seulement pour ce qu'il apporte, mais aussi pour ce qu'il représente.

La biodiversité menacée ?

La disparition des espèces s'est considérablement accélérée ces dernières décennies et nous entraîne vers la sixième grande vague d'extinction de l'Histoire de la Terre. À l'échelle globale, plus de 3 600 espèces de plates et 3 500 de vertébrés risquent de disparaître à brève échéance.

Ce que l'on appelle l'érosion de la biodiversité est donc bien réelle. Plusieurs facteurs, agissant de façon indépendante ou combinée, sont à l'origine de cette érosion. Un moyen simple de s'en souvenir : l'acronyme CHIPS pour : Changement climatique et réchauffement de la planète Habitats naturels dégradés ou détruits par l'urbanisation, les aménagements et l'intensification des modes d'exploitation Introduction d'espèces exotiques concurrentes aux espèces indigènes Pollution d'origine agricole, industrielle ou domestique Surexploitation par la pêche, la chasse, la destruction des forêts... Si nous n'y prenons pas garde, une espèce aujourd'hui banale peut être menacée ou disparaître demain.

Malpighiaceae - Acridocarpus monodii (Arenes & Jaeger) ex Birnbaum & Florence. Endémique du pays Dogon, Yabatalu, falaise de Bandiagara (Mali) © Photo Philippe Birnbaum, 2002 - Tous droits de reproduction réservés

La biodiversité, agir pour la préserver

Pour préserver et protéger la biodiversité, des mesures ont été décidées lors du sommet de la Terre à Rio en 1992 et à l'occasion d'autres réunions. Des stratégies ont été ou sont mises en place par de nombreux gouvernements. Mais la biodiversité n'est pas que l'affaire des politiques. C'est l'affaire de tous !

Cela vous intéressera aussi