Calculer la puissance nécessaire à sa pompe à chaleur pour fonctionner de manière optimale n’est pas toujours simple. © alphaspirit, Fotolia

Maison

Pompe à chaleur : comment calculer la puissance nécessaire ?

Question/RéponseClassé sous :Thermique , Pompe à chaleur , puissance d'une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur mal dimensionnée peut avoir des conséquences importantes, en matière de confort, mais aussi d'économies d'énergie. Et pour bien dimensionner sa pompe à chaleur, il faut commencer par calculer la puissance nécessaire à votre logement.

Plusieurs critères entrent en compte au moment de choisir une pompe à chaleur (Pac). Pour garantir un fonctionnement optimal et réaliser les économies d’énergie escomptées, il est, par exemple, indispensable de calculer la puissance nécessaire à votre habitation. D'autant qu'une pompe à chaleur bien dimensionnée sera également plus performante et fiable. Et sa durée de vie sera allongée.

Notez toutefois que ce calcul n'est pas toujours aisé et qu'un professionnel sera probablement mieux armé pour le mener à bien. Notamment car le bon dimensionnement d'une pompe à chaleur nécessite au préalable, l'établissement d'un bilan thermique de l’habitation.

Le calcul de la puissance est indispensable avant de choisir sa pompe à chaleur. © Bryn Pinzgauer, Flickr, CC by-2.0

De nombreux facteurs à prendre en compte

Parmi les éléments à considérer : le volume et la configuration de votre habitation, la différence entre la température souhaitée et la température de référence ainsi que le coefficient de construction.

Le premier facteur semble suffisamment évident pour ne pas nécessiter de précisions. Le deuxième peut en revanche apparaître plus obscur. Mais il devient plus clair lorsque l'on rappelle que les pompes à chaleur, qu'elles soient air/air ou air/eau, comptent sur l'énergie disponible dans le milieu naturel, et en l'occurrence dans l'air, pour alimenter la maison. Ainsi la température annuelle moyenne qu'il fait à l'extérieur est importante pour son fonctionnement. Et le dimensionnement de votre système doit s'appuyer sur ce que l'on appelle la température de référence ou la température de base dans votre région. À Lille, au niveau de la mer, elle est de l'ordre de -9 °C. À Bastia, elle tourne autour de -2 °C.

Le coefficient de construction se rapporte quant à lui à la manière dont votre maison est isolée. Mieux elle est isolée, plus le coefficient est faible. Et une bonne idée de la puissance nécessaire pour votre pompe à chaleur peut être obtenue en multipliant ces trois paramètres entre eux.

La France est découpée en huit grandes zones climatiques définies par les températures de base qui y règnent. © Ministère de la transition écologique et solidaire, Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Ademe

Quelle pompe à chaleur choisir ?

Ainsi, dans une région où il fait beau toute l'année, une Pac de puissance moyenne peut s'avérer suffisante. Mais dans une région où les températures extérieures ont tendance à baisser, la même Pac peut ne pas suffire à couvrir vos besoins.

Les pompes à chaleur eau/eau ont pour avantage un fonctionnement moins variable, puisqu'elles puisent leur eau dans les nappes souterraines où la température est assez stable, entre 10 à 14 °C.

Compte tenu du coût assez élevé de ce type d'appareil, il est important de ne pas se tromper, quitte à s'adresser à un professionnel. Car s'il faut y ajouter un système de chauffage complémentaire, l'opération ne sera peut-être pas rentable.

  • Une pompe à chaleur bien dimensionnée, c'est une pompe à chaleur efficace.
  • Plusieurs paramètres entrent dans le calcul de la puissance nécessaire tels que le volume du logement, la qualité de son isolation et sa situation géographique.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi