Mettre une piscine en hivernage permet de préserver les différents équipements contre les attaques du froid et de retrouver une eau de qualité au printemps. © JC Drapier, Adobe Stock
Maison

Hivernage de piscine : comment s'y prendre ?

Question/RéponseClassé sous :piscine , Jardinage , hivernage de piscine

Avec l'arrivée de l'hiver, il est nécessaire de procéder à l'hivernage de la piscine. Une opération simple qui permet de protéger le bassin, les équipements et conserver une eau de qualité. Pour y parvenir, l'hivernage peut être actif ou passif. Explications...

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La plus grande piscine du monde survolée en drone au Chili  Au Chili, la piscine d'Algarrobo possède une plage d'un kilomètre de long et contient l'équivalent de 80 piscines olympiques. Survolée par drone, ses dimensions sont encore plus impressionnantes. 

L'hivernage d'une piscine s'effectue dès que la température extérieure descend sous la barre des 12 °C. Hiverner la piscine à une température égale ou supérieure aurait pour effet une prolifération des micro-organismes... Toutefois, il ne faut pas non plus attendre les premières gelées qui mettraient à mal les équipements... Préalable à l'hivernage : un nettoyage en bonne et due forme du bassin et des équipements (skimmer, filtre...) et un contrôle de la qualité de l’eau

L’hivernage passif de la piscine

L'hivernage passif est préconisé pour les bassins situés dans les régions où la température descend régulièrement sous la barre du 0 °C, ou pour ceux qui n'ont pas envie d'entretenir le bassin pendant la trêve hivernale. L'hivernage passif consiste à arrêter totalement la circulation de l'eau de la piscine. Pour être fait dans les règles, vous devez :

  • effectuer un traitement de choc ;
  • descendre le niveau de l'eau 10 centimètres sous les buses de refoulement ou de la prise balais ;
  • arrêter la filtration ;
  • vidanger les canalisations et tous les équipements de la piscine (filtre, pompe...) ;
  • protéger du gel buse de refoulement, prise balais, skimmers à l'aide de bouchons d'hivernage et de gizmos ;
  • verser un produit d'hivernage pour éviter aux algues de se développer et au calcaire de se déposer ;
  • ranger à l'abri pompes, électrolyseur, etc. ;
  • positionner des flotteurs (le nombre varie selon les dimensions du bassin) sur l'une des diagonales de la piscine. Ces derniers évitent à la structure de subir la pression du gel ;
  • protéger la surface de l'eau à l'aide d'une bâche d'hivernage. Positionner un ballon au centre de la piscine permet de surélever la bâche afin que l'eau et les impuretés glissent sur les côtés.
Actif ou passif, l'hivernage de la piscine est une opération indispensable pour préserver le bassin et les équipements du gel et simplifier la remise en route du bassin dès l'arrivée des beaux jours. © J.A., Adobe Stock

L’hivernage passif d’une piscine équipée d’un volet roulant

Si votre piscine est équipée d'un volet roulant :

  • remontez le niveau d'eau avant de verser le produit d'hivernage. Les lames seront ainsi en appui sur l'eau ;
  • protéger le volet des débris de végétaux et autres impuretés à l'aide d'une bâche d'hiver filtrante.

Pour préserver votre volet roulant, ne le manipulez pas en période de gel. En cas de neige, enlevez-la pour éviter aux lames de ployer sous le poids de la neige.

L’hivernage actif de la piscine

Contrairement à l'hivernage passif, l'hivernage actif consiste à maintenir une circulation de l'eau. Cette méthode est à réserver aux bassins installés dans des régions dont les températures sont clémentes toute l'année, sans risque de fortes gelées

Rapide à mettre en œuvre, l'hivernage actif permet de profiter visuellement de la piscine. De plus, au printemps, la remise en service de la piscine est plus simple. Revers de la médaille, si vous optez pour cette solution, vous devrez effectuer un minimum d'entretien de la piscine :

  • verser un produit d'hivernage ;
  • filtrer l'eau entre trois et quatre heures par jour de préférence en début de matinée ;
  • vérifier régulièrement les paramètres de l'eau (température, pH, TH...) ;
  • fermer le volet roulant pour empêcher les résidus de végétaux de tomber dans l'eau ;
  • afin d'éviter les dégâts causés par une période de gel, il est conseillé d'installer un coffret antigel. Grâce à une sonde extérieure, cet accessoire déclenche automatiquement la filtration de l'eau empêchant ainsi cette dernière de geler et d'endommager l'installation (liner, canalisation pompe...).
  • Ne videz jamais complètement votre piscine sous peine d'endommager la structure du bassin sous la pression du terrain.
  • L’hivernage de la piscine s’effectue dès que les températures descendent sous la barre des 12 °C.
  • Hivernage actif ou passif, le nettoyage intégral du bassin est impératif.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !