Maison

Comment préparer et utiliser le purin de sureau ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , sureau

Lorsque l'on veut jardiner naturellement en préparant des potions magiques, le sureau (Sambucus nigra) fait partie de la longue liste de plantes comme l'ortie, la consoude, la prêle et bien d'autres qui servent pour devenir la base de purins 100 % naturel. Cet extrait fermenté va faire fuir les nuisibles et va devenir une aide précieuse au jardinier.

Le sureau est un arbuste que l'on retrouve dans les jardins ou bien dans des endroits sauvages, en lisière de terrains vagues ou de forêts. En mai-juin, il se couvre de grandes ombelles blanches qui laissent place à des grappes de petites baies noires. Alternative à un produit chimique, voici comment fabriquer votre préparation de sureau. Ces conseils vous seront précieux pour réussir son extrait de plantes de sureau 100 % naturel.

Quelles parties du sureau utiliser ?

On serait tenté de dire les fleurs et les baies mais non, ce sont les feuilles qui sont l'ingrédient de base de ce purin. Elles peuvent être cueillies fraîches à n'importe quel moment de l'année puisqu'elles sont persistantes. C'est la forte odeur de son feuillage qui est intéressant.

Comment préparer un purin de sureau ?

En portant des gants, ramassez environ 1 kg de feuilles de sureau fraîches qui vous seront nécessaires pour préparer le purin. Voici le pas-à-pas à suivre :

  • remplissez un contenant en plastique avec 10 litres d'eau de pluie ;
  • avec une paire de ciseaux, hachez finement les feuilles ;
  • les ajouter à l'eau et mélangez le tout ;
  • couvrez avec un linge afin de laisser passer de l'air ;
  • placez le contenant sur un emplacement ombragé et à l'abri de la chaleur ;
  • remuez la préparation tous les jours afin de l'oxygéner ;
  • une fois les bulles disparues, la fermentation est terminée ;
  • comptez entre 6 à 8 jours pour réaliser un purin de sureau ;
  • filtrez la préparation afin d'ôter les résidus ;
  • la stocker dans une bouteille en plastique opaque, fermée hermétiquement ;
  • notez le nom de la préparation sur le flacon ;
  • placez cette bouteille dans une pièce sombre, fraîche et aérée.

Si vous n'avez pas la chance d'avoir des sureaux à proximité de chez vous ou bien tout simplement pas le temps de faire un purin de sureau, sachez qu'il existe des préparations à diluer, vendues dans les jardineries.

Grappes de baies sucrées du sureau. © AnRo0002, Domaine public

Pourquoi et comment utiliser un purin de sureau ?

Pas seulement en traitement mais aussi en répulsif, voici plusieurs pouvoirs du purin de sureau :

L'extrait fermenté de sureau n'est pas très apprécié des rongeurs comme les mulots, les campagnols ou les taupes. Les rongeurs creusent des galeries qui détériorent le jardin, notamment le potager et sont très gourmands des légumes-racines, qu'ils dévorent, sans limites. Dans ce cas, le purin peut se mettre pur à l'entrée des galeries ou bien dilué à 10 % sur la base des racines des cultures attaquées.

On peut utiliser ce purin comme biostimulant et engrais en le diluant à 10 % (1 litre de purin pour 10 litres d'eau) afin de booster la croissance des plantes et leur résistance.

Avec sa forte odeur, le purin, une fois pulvérisé dilué sur les plantes, devient un véritable répulsif contre les pucerons, les thrips (insectes minuscules qui attaquent aussi bien les plantes d'intérieur, les petits fruits, les légumes en laissant des petites taches grises) et les altises (petit coléoptère qui grignotent les feuilles des légumes comme les navets, les choux ou les pommes de terre).

N'hésitez pas à renouveler les pulvérisations pour que le résultat soit visible. Préférez une journée sans pluie ni vent, le matin ou le soir afin d'appliquer le purin.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !