Le sureau noir Sambucus nigra est un arbuste dont les baies noires servent à préparer différents produits alimentaires, comme de la confiture ou des sirops. En médecine traditionnelle, il est aussi connu pour ses bienfaits contre le rhume.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : comment lutter contre le virus de la grippe Le virus de la grippe affectionne particulièrement le froid, qui lui permet de survivre plus lnull

Le sureau est un arbuste commun de la famille des caprifoliacées, présent dans des haieshaies, boisbois, ou en bordure de chemins. De grande taille, mesurant plus de deux mètres de hauteur, il apprécie une situation de mi-ombre à ensoleillée. Au printemps, ses fleurs blanches parfumées forment des corymbes plats, ressemblant à des disques, qui attirent les abeilles. Elles vont donner des baies noires, sucrées et comestibles. Le terme sureau pourrait rappeler le goût aigre de ces fruits, comme le signale le site de l’ENS de Lyon.

Les fleurs de sureau peuvent être récoltées et séchées pendant plusieurs jours, et ensuite servir à préparer des tisanes. Elles aideraient à traiter le rhume et seraient également diaphorétiques : elles provoquent la sudationsudation. En 2018, une étude s'est intéressée aux peptidespeptides extraits de fleurs de sureau noirsureau noir. Certains avaient des propriétés antimicrobiennes contre différentes bactériesbactéries. Ces peptides agiraient en déstabilisant la membrane bactérienne.

Les bienfaits des baies de sureau noir

Le Sambucol est un sirop réalisé avec des baies de sureau noir. Ses effets antivirauxantiviraux ont été très étudiés in vitro, en particulier contre le virus de la grippevirus de la grippe. Ainsi, des flavonoïdesflavonoïdes du sureau se fixeraient sur les particules virales et empêcheraient l'entrée du virus H1N1 dans la cellule. Des essais cliniquesessais cliniques ont été réalisés avec le Sambucol, résumés dans une revue parue en 2017.

Par exemple, une petite étude norvégienne de 2004 a porté sur 60 patients âgés de 18 à 54 ans et présentant des symptômessymptômes grippaux. Pendant cinq jours, ils ont pris 15 millilitres de sirop de sureau ou de sirop placeboplacebo. Résultats : ceux qui ont pris le Sambucol ont été libérés de leurs symptômes quatre jours plus tôt que les autres ; de plus, avec le sirop de sureau, les patients avaient moins recours aux médicaments. Cependant ces résultats demanderaient à être confirmés par une étude plus vaste.