Le matelas à mémoire de forme, ses avantages et ses inconvénients. © motortion, Adobe stock
Maison

Matelas à mémoire de forme : avantages et inconvénients

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , Sommeil , décoration
 

Considérés comme le haut de gamme en matière de literie, les matelas à mémoire de forme se distinguent par l'utilisation d'une mousse viscoélastique qui s'adapte à la morphologie du corps humain. La qualité de ces matelas n'est nullement corrélée à leurs prix, qui oscillent entre quelques centaines et plusieurs milliers d'euros.  Les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs, et inversement.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Combien d'araignées mangez-vous réellement durant votre sommeil ?  De nombreuses personnes craignent d’avaler des araignées durant la nuit. D’où provient cette légende urbaine ? Est-il vraiment possible de manger des araignées à son insu ? 

Le matelas à mémoire de forme est de conception multicouche. Il combine plusieurs types de mousses (généralement synthétiques) aux propriétés différentes.

Le coutil se choisit en tissu de préférence respirant. Les plus agréables à l'usage sont constitués d'un tissage de fibre naturelle aux propriétés antibactériennes et anallergiques.

Le confort est assuré par une couche de mousse polyuréthane haute résilience. Cette mousse légère et alvéolée fonctionne comme un coussin d'air. Elle possède une grande élasticité qui lui permet de retrouver son aspect initial.

La mémoire de forme est due à la mousse viscoélastique, à base de latex. Une matière créée à l'origine par le centre de recherches de la NASA pour amortir les chocs ressentis par les astronautes au moment du décollage. Dans le domaine du couchage, cette mousse a la capacité de réagir à la chaleur du corps humain ainsi qu'à la température de la chambre. Ce qui lui permet d'épouser le corps des dormeurs par un effet enveloppant et d'absorber les mouvements en douceur.

La partie inférieure du matelas peut être composée d'une autre couche de mousse dite de maintien (de forte épaisseur) ou de ressorts. Son rôle est d'éviter la déformation du matelas sous le poids des dormeurs.

L'ensemble est protégé par une housse, amovible de préférence.

Le label CertiPUR atteste des caractéristiques environnementales et sanitaires des mousses polyuréthanes utilisées.

1. Coutil en tissu alvéolé - 2. Mousse haute densité - 3. Mousse à mémoire de forme - 4. Mousse de maintien - 5. Housse. © Emma

Avantages du matelas à mémoire de forme

Le matelas à mémoire de forme est idéal pour les couples, car il garantit une très bonne indépendance de couchage. Si l'un(e) des partenaires bouge dans son sommeil, l'autre peut passer une nuit tranquille sans être dérangé(e).

•  Grâce aux propriétés thermo-réactives de sa mousse viscoélastique, le matelas soutient parfaitement le corps en assurant une répartition homogène des zones de pression. Les muscles se détendent et les tensions se relâchent. L'alignement de la colonne vertébrale est optimal.

• Ce type de matelas est recommandé pour les personnes souffrant des articulations, du dos ou d'une mauvaise circulation sanguine.

• Par ailleurs, la présence d'un coutil alvéolaire traité contre les acariens constitue un atout supplémentaire sur un plan hygiénique et sanitaire.

Les ressorts ensachés favorisent la circulation de l’air à l’intérieur du matelas. C’est appréciable lorsque l’on transpire pendant la nuit.© Neorev

Inconvénients éventuels du matelas à mémoire de forme

La capacité de la mousse viscoélastique à maintenir la température corporelle potentialise la sudation. Elle ne convient pas aux personnes qui transpirent beaucoup la nuit. La mémoire de forme de type « cool gel » apporte une solution aux problèmes de transpiration nocturne abondante.

• Dans une pièce froide, la mousse a tendance à durcir et à perdre de ses qualités de confort.

• La couche à mémoire de forme ne se trouve parfois que sur une seule face du matelas. Si l'on recherche un matelas réversible, ce n'est peut-être pas la bonne option.

•  Avec le corps bien calé, changer de position ne va pas de soi lorsque l'on souffre d'un handicap physique, même temporaire.

La densité, un critère à ne pas négliger

Variable d'un matelas à l'autre, la densité joue un rôle primordial en termes de confort et de longévité. S'agissant de la mousse viscoélastique, la bonne fourchette se situe entre 55 et 85 kg/m3 pour des dormeurs pesant entre 50 et 100 kg. Plus la couche est épaisse (minimum 5 cm), plus la mémoire de forme est efficace. Le niveau de fermeté du matelas est un autre paramètre à prendre en compte. Il s'apprécie notamment en fonction de la position du dormeur, de sa taille et de son poids. Les matelas à mémoire de forme sont dans l'ensemble plus souples que ceux dits à « mousse froide ». Ce qui ne veut pas dire forcément mous. Par exemple, il peut très bien combiner couchage moelleux en surface et ferme en profondeur, à l'exemple d'une qualité HR50 ou 55.

À titre de repère, les matelas souples sont à réserver aux enfants et aux poids plume. Un matelas équilibré, ni trop mou ni trop ferme, conviendra aux personnes pesant entre 60 et 75 kg pour un homme, ou un peu plus. Entre 80 et 90 kg, un matelas ferme est préférable. Au-delà, une qualité très ferme est conseillée pour éviter une déformation prématurée de sa couche.

  •  La technologie  « cool-gel » apporte une solution aux problèmes de transpiration nocturne abondante.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !