Maison

Le château de Chenonceau, le plus féminin

Diaporama - À la découverte des Châteaux de la Loire
PhotoClassé sous :Maison , châteaux de la loire , Châteaux
Le château de Chenonceau, le plus féminin
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Ce château est l'œuvre des dames qui, successivement, ont réalisé en Touraine cet ensemble unique au monde. Du premier corps de logis, de style médiéval, il ne reste que la tour des Marques. Catherine Briçonnet débuta les travaux du bâtiment principal dès 1513 à l'emplacement d'un ancien moulin, et Diane de Poitiers, favorite d'Henri II, fit ensuite aménager un jardin et construire le pont à cinq arches au-dessus du Cher, enfin Catherine de Médicis, veuve d'Henri II, récupéra le château et entreprit de faire courir une galerie de deux étages sur toute la longueur du pont (66 m de long sur 6 de large). C'est le seul château construit sur un pont !

D'autres femmes l'embelliront ou l'habiteront comme Louise Dupin, femme du siècle des Lumières, qui y tenait salon littéraire et qui rédigea ici en compagnie de Jean-Jacques Rousseau, le premier Code des droits de la femme. D'autres le sauveront, comme Madame Pelouze qui entreprit une restauration pharaonique. Ruinée, elle le céda à la famille Meunier, toujours propriétaire qui transforma à ses frais Chenonceau en hôpital militaire lors de la première guerre mondiale. Et lors du second conflit mondial, le château se retrouvant à cheval sur la ligne de démarcation, la galerie fut le seul point de passage vers la zone libre pour de nombreux clandestins et utilisée par la résistance. Le domaine comprend, en amont, l'allée d'honneur bordée de platanes sur un kilomètre, le labyrinthe de Catherine de Médicis qui compte plus de 2.000 ifs sur un hectare ; dans cette partie se trouve la ferme du XVIe siècle, un ensemble comprenant un potager et un jardin à l'ancienne mais aussi les écuries de Catherine de Médicis où sont exposées la galerie des Attelages et la collection de voitures hippomobiles du XVIIIe au XIXe siècle ; son avant-cour comprend la Chancellerie, le bâtiment des Dômes et le musée des cires. Chenonceau est aussi célèbre pour ses immenses cuisines installées au sous-sol, pour son accès direct au Cher et son quai de débarquement des marchandises. La légende dit que Diane de Poitiers l'empruntait pour s'y baigner. Avec 850.000 visiteurs par an, Chenonceau est le château privé le plus visité de France.

Panorama du château de Chenonceau, Indre-et-Loire, France. © Ra-smit's, Wikimedia Commons, CCO, GFDL