Maison

Béton de chanvre

Dossier - Matériaux de construction : modernité et tradition
DossierClassé sous :Maison , matériaux de construction , matériau de construction

-

Vous envisagez de faire bâtir une maison ? Alors il convient de choisir les matériaux de construction avec soin. Tour d'horizon des différentes options, traditionnelles ou modernes, de la brique à l'ossature acier, avec leurs avantages et leurs défauts.

  
DossiersMatériaux de construction : modernité et tradition
 

Primé à Batimat 2005, le bloc en béton de chanvre est un produit en plein développement. Ses concepteurs en ont eu l'idée, lors de l'édition 89 du même salon, en constatant l'intérêt du public pour le matériau chanvre.

Matériaux d'isolation. © Pictures news, Fotolia

Ces bretons d'adoption connaissaient la complexité à préparer et couler, dans des banches, le mélange traditionnel de chaux et de fibres. Ils ont donc recherché le moyen d'utiliser ce béton en éléments prêts à monter. En ont découlé la société Easy Chanvre et les blocs éponymes, qui se mettent en œuvre selon le principe monomur.

 Easy Chanvre

Le béton de chanvre, ecologique et performant

La matière première, la chènevotte, provient des déchets de l'industrie papetière. Une fois dépoussiérée, la fibre, dosée à 38 %, est liée avec 51 % de chaux aérienne et 11 % de chaux hydraulique. La fabrication s'effectue par compression à froid, sans étuvage ni cuisson. Bilan d'énergie grise : environ 70 kWh/m3 pour une densité de 350 kg/m3 (moyenne établie par nos soins à partir de données à confirmer). S'agissant des propriétés thermiques, le fabricant annonce U = 0,25 W.m2, ce qui est excellent.

Un procédé en devenir

Traitement des refends et des angles © Easy Chanvre

La gamme comprend deux modèles de blocs porteurs (standard et cornier) de format identique : L. 60 x ép. 30 x H. 30 cm. Elle se complète d'une poutre linteau en I, de planelles, d'éléments de cloison sèche et de sol. Particularité du système, les blocs porteurs sont évidés et percés pour y insérer des montants d'armature (fournis) et des gaines techniques (câblage, tuyauteries). Les réservations des montants ont les mêmes dimensions, excepté à l'emplacement des poteaux d'angle, plus épais et de section carrée. L'ossature est liée avec un coulis de chaux afin d'assurer la stabilité du bâti.

Liaison avec la charpente © Easy Chanvre

Sans entrer plus avant dans les détails de la construction (voir schémas), les fabricants insistent sur l'aspect technique du procédé et la nécessité d'une formation préalable pour les praticiens et les auto-constructeurs. À cet effet, ils collaborent avec les associations de formation professionnelle (AFPA, CFA) et la Fédération Française du Bâtiment. Le procédé intéresse et le carnet de commandes se remplit. Cette jeune société vient de recevoir un avis technique favorable du CTBA et attend celui du CSTB. En parlant de sa production, Robin Renaud, directeur d'Easy Chanvre, déclarait en 2006 à notre confrère CyberBTP : « ... son seul point faible est l'absence de certification par le CSTB en raison de lourdeurs administratives ». Effectivement...