La maison à énergieénergie positive doit être dotée des équipements qui vont produire l'énergie nécessaire aux besoins courants. Fournir le chauffage est le rôle de la pompe à chaleurpompe à chaleur (PACPAC), organe de commande d'une installation de géothermiegéothermie active. Avec une installation performante, il est possible de produire plus d'électricité que nécessaire et de vendre l'excédent au réseau.

Appliquée à une maison individuelle, la pompe à chaleur (PAC) puise la température du sol de la propriété. Selon la configuration du terrain, on doit la chercher plus ou moins profondément au moyen de capteurscapteurs horizontaux ou verticaux.

Voir aussi

De la pompe à chaleur au puits canadien

Dernière étape dans la construction d'une maison à énergie positive : la production énergétique. © Vladeep, Shutterstock
Dernière étape dans la construction d'une maison à énergie positive : la production énergétique. © Vladeep, Shutterstock

Comment bien se chauffer ?

La PAC prélève les caloriescalories et, selon le principe de la thermodynamiquethermodynamique, les expédie par un réseau de tubes (où circule de l'eau) à des émetteurs de chaleur : planchers chauffantsplanchers chauffants ou radiateurs basse température.

Géothermie à captage vertical. © Sofath
Géothermie à captage vertical. © Sofath

Moyennant l'installation d'un ballonballon échangeur de forte capacité, elle peut aussi fournir l'eau chaude sanitaire comme une chaudière.

Géothermie à captage horizontal. © Sofath
Géothermie à captage horizontal. © Sofath

Vendre son électricité

Quand la PAC est au repos, l'électricité prend le relais, et là, c'est au solaire photovoltaïque de jouer. Avec une installation performante - aux alentours de 2.000 watt-crête (Wc) -, il est possible de produire plus d'électricité que nécessaire et, donc, de faire du profit en vendant l'excédent au réseau. Bingo !

Les panneaux photovoltaïques desservent un boîtier abritant des générateursgénérateurs d'électricité (PV-générateurs) reliés à un onduleur. Un interrupteur placé sur le circuit permet de commander la mise en service ou l'arrêt. L'onduleur est ici raccordé à un premier compteur destiné à l'énergie vendue au réseau. Un second compteur gère l'électricité servant à la consommation de la maison.

À noter que, dans le cas d'une installation très performante - 2.000 watt-crête (Wc) -, il est souvent plus rentable de vendre l'intégralité de sa production et d'acheter au réseau celle dont on a besoin.

Principe de fonctionnement d’une installation photovoltaïque. © DR
Principe de fonctionnement d’une installation photovoltaïque. © DR

Source : Apesud.

À consulter :