l'entretien et le dépannage des chaudières nécessitent l'intervention d'un spécialiste. © Vaillant

Maison

Dépannage de chaudière à gaz, une affaire de spécialiste

Question/RéponseClassé sous :chauffage , entretien d'une chaudière , chauffage de la maison

Quand la chaudière tombe en rade, c'est souvent au pire moment : en pleine saison de chauffe. Qu'elle fonctionne au gaz de ville, au GPL ou autre combustible, sortir d'emblée sa boîte à outils n'est pas la meilleure chose à faire. Il vaut mieux contacter une entreprise qualifiée, capable d'intervenir rapidement et en toute transparence !

Les chaudières à combustion, notamment au gaz, doivent faire l'objet d'un entretien annuel. Il s'agit principalement d'éviter le danger d'intoxication au monoxyde de carbone. D'un autre côté, une chaudière bien entretenue est plus économique à l'usage et vit plus longtemps. Cependant, si une maintenance régulière réduit les risques de panne, elle ne peut les annuler complètement. Ne serait-ce qu'à cause des pièces d'usure, qu'il est nécessaire de remplacer périodiquement.

L’utilité d’un diagnostic préalable

Comment savoir de prime abord si la panne est bénigne ou grave ? Les causes de dysfonctionnement sont multiples et il faut de solides connaissances pour les identifier à coup sûr. Certaines entreprises de dépannage de chaudière à gaz permettent d'effectuer un premier diagnosticvia un questionnaire en ligne. Cela peut permettre au demandeur de résoudre lui-même un problème courant, en toute sécurité. Comme, par exemple, changer les piles du thermostat d'ambiance, rétablir l'alimentation électrique après une coupure de courant, remettre le circuit d'eau à la pression requise...

Le questionnaire en ligne aide à trouver des solutions à des dysfonctionnements sans gravité et d'éviter ainsi les frais d'un déplacement qui ne s'impose pas. © garanka.fr/diagnostic

La filiale, une bonne filière

La chaudière gaz ne veut plus démarrer ? Le mécanisme de sécurité se déclenche à tout bout de champ ? La pompe de circulation fait entendre un bruit de crécelle ? Les radiateurs restent désespérément froids après une purge ? Autant de problèmes nécessitant une expertise professionnelle. On se félicite alors d'avoir souscrit à un contrat d'entretien garantissant une intervention rapide en cas de panne : sous 24 à 48 heures, maximum, suivant la gravité. L'offre diffère selon les contrats. Les plus intéressants incluent la gratuité du déplacement, de la main-d'œuvre et du remplacement des pièces défectueuses en cas de panne, en plus de la visite d'entretien annuelle. Si l'entreprise de dépannage est affiliée à des marques leaders dans le secteur du chauffage ou de la fourniture d'énergie, on est assuré de passer un hiver tranquille en toute circonstance.

Plus l'entreprise de dépannage compte d'agences régionales et de techniciens, plus elle a la capacité de répondre à la demande. © garanka.fr/dépannage/chaudière-gaz

À retenir

Négliger l'entretien de sa chaudière, c'est engager sa responsabilité personnelle. Certes, la réglementation ne prévoit pas de sanction (cf. Service-Public.fr). Mais si l'on quitte un logement loué sans avoir entretenu la chaudière, le bailleur est en droit de retenir le montant sur le dépôt de garantie. De leur côté, les sociétés d'assurances peuvent refuser d'indemniser en cas de sinistre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi