Maison

Qu'est-ce qu'une maison bio ?

Dossier - La maison écologique
DossierClassé sous :construction de maison , développement durable , maison écologique

Le but des auteurs est de vous prendre par le bras et de vous emmener sur leur chantier pour vous apprendre comment utiliser tout un ensemble d'alternatives aux techniques de construction conventionnelles, le tout étant intégré dans une unique petite structure. Ils vous présentent chaque matériau comme un élément d'une conception soignée et réfléchie qui intègre l'environnement, nos besoins spécifiques et une combinaison de matériaux de construction trouvés sur le site, disponibles localement ou achetés en magasin, une conception visant à réaliser un bâtiment de charme, fonctionnel, écoénergétique et durable.

  
DossiersLa maison écologique
 

Soyons francs, la maison bio est un concept bien vague. D'une façon générale, il désigne toute les constructions écologiques, tout bâtiment construit en prenant en compte la façon dont ils interagissent avec l'écosystème de notre planète. Mais ce concept n'a pas le même sens pour tout le monde.

Une maison bio. © ParentRap, Pixabay, DP

Pour certains, construire une maison bio implique de créer un environnement sain, à l'intérieur du bâtiment. Pour d'autres, il est essentiel d'améliorer les matériaux produits en grande série qui prédominent dans la construction moderne. Pour d'autres encore, l'important est d'éviter carrément les matériaux produits en série et les systèmes centralisés, en faveur des ressources qu'offre le site, y compris les matériaux de construction, l'électricité, l'eau et les aliments.

La maison bio doit être irréprochable écologiquement. © Clarke Snell

Ma vision personnelle de la maison bio est centrée sur le concept de « durabilité de l'environnement », c'est-à-dire l'adoption d'un mode de vie qui permet de préserver, de maintenir et d'améliorer la qualité des ressources et des équilibres naturels, et donc de ménager l'avenir.

Les cinq critères d'une maison bio

Pour réaliser une maison bio qui contribue à cet objectif, il faut à mon sens prendre en considération les cinq critères fondamentaux suivants :

1. Faible impact de la construction sur l'environnement

Construire, pourrait-on dire, est initialement un acte de destruction. Il faut au minimum défricher un terrain et le remodeler, y creuser des trous, transformer les matériaux naturels présents sur le site. Construire écologique, c'est minimiser l'impact du bâtiment sur le site même, et plus généralement sur l'environnement, grâce à une conception consciente, réfléchie, et au choix de matériaux renouvelables, dont l'utilisation minimise les destructions écologiques.

2. Économies d'énergie

L'impact de la construction d'une maison bio ne représente qu'un aspect du problème. Une fois le bâtiment construit, des gens viennent l'habiter. L'occupation humaine de cette maison bio requiert des ressources environnementales pour assurer le chauffage, la climatisation, l'approvisionnement en eau, en électricité, etc. Une construction « écologique » pourvoit à ces besoins humains avec efficacité, en préservant les ressources naturelles.

La maison bio doit prendre en compte les besoins liés à l'occupation humaine. © Clarke Snell

3. Durabilité 

Les ressources naturelles, qu'il s'agisse des matériaux de construction, des outils ou des carburants, de même que l'énergie et l'ingéniosité humaines, concourent à la réalisation de notre maison bio. Plus la durée de vie de ce bâtiment est longue, plus le laps de temps sera long avant que l'on sollicite à nouveau les ressources de l'environnement pour le remplacement du bâtiment en ruines. Ainsi, plus un bâtiment vit longtemps, plus il est écologique.

4. Non toxicité

Pour nous maintenir en bonne santé, il nous faut préserver un environnement intérieur et extérieur sain. C'est la fonction d'une maison bio, véritable construction écologique.

5. Esthétique 

L'une des causes principales de la terrible dégradation de l'environnement est le mouvement constant et polluant des hommes partout sur la planète. Pour créer un mode de vie durable, nous devons limiter au maximum nos déplacements et subvenir à la plus grande partie de nos besoins sociaux, physiques et spirituels dans notre environnement immédiat. Par exemple, il faut beaucoup de temps pour obtenir de bonnes récoltes ; pour construire le réseau d'amis et de concitoyens qui constituera le socle d'une communauté ; pour soigner les arbres et les autres végétaux qui apporteront la fraîcheur à une maison. Vous ne pourrez pas construire tout cela si vous n'aimez pas suffisamment votre maison pour souhaiter y vivre longtemps et en faire un lieu qui favorisera l'épanouissement de ses habitants et la préservation de son environnement. Ainsi, une maison écologique doit-elle être belle, un lieu que l'on quitte toujours à regret et que ne l'on peut envisager de négliger.

La maison bio doit être esthétique. © Clarke Snell

Votre projet doit répondre à vos besoins et vos goûts

Ce n'est pas une mince affaire que de satisfaire à toutes ces exigences. Cela requiert souvent des compromis et une bonne association entre idéalisme et réalisme. Ainsi, par exemple, imaginons que deux voisins construisent des maisons de mêmes dimensions. L'un d'eux est déterminé à n'utiliser que des matériaux « naturels » trouvés sur le site, dont la production n'exige que peu d'énergie et qui n'engendrent pratiquement pas de pollution. Son voisin exploite quelques matériaux provenant du site en association avec des matériaux produits en série et à forte intensité d'énergie afin de bâtir une maison qui consommera moins d'énergie pour fournir chaleur et autres commodités à ses habitants.

Lequel de ces deux autoconstructeurs est le plus écologique ? Pour seulement espérer répondre à cette question, il faudrait connaître l'énergie intrinsèque (l'énergie nécessaire pour extraire, transformer et raffiner un matériau) de tous les matériaux impliqués, l'efficacité énergétique relative des deux maisons, leur durée de vie, l'entretien qu'elles nécessitent, et bien d'autres facteurs, tant techniques que personnels.

Au final, construire écologique est un processus éminemment personnel dans lequel vous devrez réfléchir à la meilleure manière d'adapter votre maison à votre mode de vie, que vous soyez informaticien ou petit agriculteur, pour créer l'impact le plus favorable sur votre environnement, tant local que global. Un bâtiment idéalement écologique doit donc être très spécifique et répondre à vos besoins particuliers en tenant compte des conditions de votre environnement local.