D'une manière générale, l'ossature boisbois peut-elle répondre à nos cinq critères d'une constructionconstruction écologique ?

Privilégiez le bois local pour une maison en ossature bois. © Paulbr75, Pixabay, DP
Privilégiez le bois local pour une maison en ossature bois. © Paulbr75, Pixabay, DP

Faible impact de la construction sur l’environnement

Dans les grandes surfaces, le bois d'œuvre a été cultivé dans d'immenses pépinières, puis transporté en train et en camion sur des centaines ou des milliers de kilomètres. Dans ce contexte, les matériaux de l'ossature bois ont une énergieénergie intrinsèque élevée, contribuent à la dégradation des sols et engendrent une pollution du fait de leur usinage et de leur transport. En outre, ce bois et les matériaux associés sont gaspillés sur le chantier de construction. Si vous construisez dans de semblables conditions, alors votre ossature bois aura un fort impact sur l'environnement. D'un autre côté, si vous cassez ce cycle en trouvant du bois de construction local exploité raisonnablement, et que vous l'utilisiez intelligemment, votre ossature bois aura un très faible impact sur l'environnement. Dans ces deux scénarios, la seule différence, c'est vous, et l'alternative que vous choisissez.

Détail de charpente en bois. © Clarke Snell
Détail de charpente en bois. © Clarke Snell

Économies d’énergie

L'une des raisons de la popularité de l'ossature bois dans certaines régions du monde est qu'elle est bien adaptée aux systèmes modernes de chauffage, d'électricité et de plomberie. Gaines, tuyaux, conduits et câbles s'installent facilement dans ses cavités ouvertes et se fixent aisément à la structure. Ce fait, ajouté au fort potentiel de valeur R (le deuxième de nos quatre systèmes muraux), font de l'ossature bois un choix écoénergétique, surtout en combinaison avec les systèmes modernes de chauffage, d'adduction d'eauadduction d'eau et d'installation électrique.

Durabilité 

Comme tout matériaumatériau cellulosique, les matériaux de l'ossature bois et les matériaux isolantsisolants de remplissage qui vont avec sont vulnérables aux dégâts des eaux et des insectesinsectes. Une ossature bois bien conçue - notamment en surélevant les mursmurs par rapport au sol et en les protégeant par de bons débords de toittoit et un revêtement approprié - peut durer aussi longtemps que le toit et le revêtement sont entretenus.

Non toxicité 

Les montants qui composent la structure sont fabriqués en bon vieux bois naturel, tandis que tous les matériaux synthétiques peuvent être remplacés par des matériaux naturels et non toxiques.

Esthétique

Si nous avons choisi de construire l'un des quatre murs de notre petit bâtiment en ossature bois, c'est en partie pour affirmer une vérité toute simple : ce ne sont pas les matériaux mais les constructeurs qui font qu'un bâtiment est écologique. En utilisant les mêmes matériaux et les mêmes ressources financières, les bâtiments ossature bois se présentent sous toutes les formes possibles et imaginables, depuis les « cages à lapins » produites en série, mal construites, impersonnelles et à faible duréedurée de vie, jusqu'aux exemples magnifiquement conçus et pleins d'originalité, mais néanmoins pratiques, d'autoconstructions écoénergétiques. Ce contrastecontraste témoigne on ne peut mieux que, au moins dans certains cas, c'est nous qui construisons notre propre réalité. Avec une bonne vision des choses, même un système conventionnel fondamentalement gaspilleur peut être adapté pour créer un espace avec lequel vous vous sentirez en accord, d'une manière profonde et durable.