Le Smart Building : la nouvelle révolution des bâtiments connectés

DossierClassé sous :Bâtiment , domotique , gestion des immeubles

-

L’immotique s'installe dans nos lieux de vie, que ce soit à la maison ou au bureau, apportant un maximum de confort au quotidien, avec des ascenseurs intelligents, un chauffage pilotable à distance ou encore des accès de plus en plus sécurisés. Découvrez dans ce dossier les progrès technologiques des immeubles connectés. Sujet réalisé en partenariat avec KONE.

  
DossiersLe Smart Building : la nouvelle révolution des bâtiments connectés
 

Applications, intelligence artificielle, domotique... Résidences et bureaux sont aussi des objets connectés, et ce dossier vous dévoile l'immeuble du futur, qu'il s'agisse de sa porte d'entrée, des ascenseurs, du chauffage ou de la maintenance.

On estime que 55 % de la population mondiale habite en ville, un chiffre qui pourrait grimper à 75 % dans les 30 prochaines années. © Tous droits réservés

À l'ère du tout connecté, de nombreux constructeurs se sont rués sur la domotique. Face à un tel succès, le concept a gagné du terrain et évolué, créant un nouveau marché stratégique : celui de l'immotique, autrement dit des immeubles intelligents. L'objectif est la gestion centralisée du bâtiment (les équipements, les réseaux, les fonctionnalités de confort ou de sécurité), pour faciliter son utilisation et son entretien.

Qu'est-ce qu'un logement connecté ?

Les objets connectés ont envahi notre quotidien, formant l'internet des objets, ou Internet of Things (IoT). Les téléviseurs intègrent directement les services de streaming, les haut-parleurs intègrent un assistant vocal relié à Internet, et même les réfrigérateurs commencent à être connectés, avec un écran pour afficher des recettes téléchargées sur Internet ou même une caméra pour visualiser le contenu pendant que l'on fait ses courses.

L’IoT fait évoluer les parties communes des immeubles

Cette évolution représente de nouveaux enjeux, mais également de nouvelles opportunités pour les entreprises du secteur. Avec l'omniprésence des objets connectés, les attentes des utilisateurs évoluent, qui de plus en plus souhaitent que le pilotage des équipements soit intégré et accessible à distance. Les différents constructeurs doivent transformer leurs produits pour répondre à cette demande. Alors chaque installation dans les immeubles n'est plus isolée, mais se retrouve connectée dans un réseau central.

Avec un logement connecté, bien souvent un simple smartphone permet de tout piloter à distance, comme augmenter le chauffage, ouvrir et fermer les volets roulants, surveiller la consommation d'électricité, éteindre les lumières... Mais les immeubles intelligents ne se limitent pas à la simple domotique. Désormais, les systèmes collectifs des immeubles sont également connectés. Cela inclut le chauffage collectif, mais aussi l'accès au bâtiment : les ascenseurs. Cette tendance concerne non seulement les résidences, mais également les bureaux, les hôpitaux, les centres commerciaux, les hôtels...

Les bureaux aussi deviennent plus intelligents, de l'accueil aux escalators, en passant par l'éclairage. © Tous droits réservés

Les systèmes réparés avant même de tomber en panne

Ainsi par exemple, KONE, un acteur majeur de l'immotique, propose des services qui transforment ses ascenseurs et escalators en appareils connectés. A la clé, un accès sécurisé, mais aussi un fonctionnement optimisé puisqu'équipés d'un boîtier de capteurs, ses équipements deviennent communicants et peuvent envoyer une alerte en cas de dysfonctionnement. Les pannes peuvent ainsi être évitées, sans avoir à attendre qu'un gérant ou des utilisateurs ne constatent l'anomalie et contactent un technicien.

Mais mieux encore, l'intérêt des immeubles connectés ne se limite pas à pouvoir surveiller et paramétrer le fonctionnement à distance. Les systèmes communicants peuvent être reliés à une intelligence artificielle, qui utilise alors l'apprentissage automatique, ou machine learning, pour anticiper un risque de dysfonctionnement. Si l'on reprend l'exemple de l'ascenseur (mais cela pourrait être aussi un système de chauffage collectif), les nombreux capteurs transmettant des informations sur le fonctionnement de l'équipement permettent à l'intelligence artificielle de repérer les paramètres inhabituels susceptibles de conduire à une panne. Un technicien peut alors être dépêché sur place avant même l'apparition du problème et effectuer une intervention préventive. La disponibilité de l'équipement est accrue, tout comme le confort des usagers. Profitant de cette connectivité, les constructeurs imaginent aussi de nouveaux usages. Par exemple, KONE Flow transforme le smartphone des occupants en clé pour ouvrir les portes et appeler automatiquement l'ascenseur...

Au cœur du système, on trouve IBM Watson, l'intelligence artificielle créée par IBM. © Tous droits réservés