Maison

La paille : un matériau hors normes

Dossier - Construction d'une maison en paille
DossierClassé sous :architecture , maison paille , autoconstruction maison paille

Construire une maison en paille, c'est le projet d'une maison bioclimatique, solide et sûre, répondant aujourd'hui parfaitement aux normes de construction (sécurité incendie incluse) pour un prix compétitif. Certes, mieux vaut avoir des amis disponibles et du savoir-faire. Mais le résultat est très convaincant.

  
DossiersConstruction d'une maison en paille
 

Écologique, renouvelable, la paille est un matériau extraordinaire en tous points. Jugez-en plutôt.

La paille, un matériau écologique. © Joergseemann, Pixabay, DP

La paille, ses principales caractéristiques

  • Énergie grise : négligeable
  • Coefficient de conductivité thermique : 0,040 à 0,065 W/m.K
  • Résistance thermique R = 5 à 8 m2.K/W (peu de constructions dépassent 3) 
  • Performances acoustiques : 48 à 57,3 dB(A), quand la réglementation exige un seuil supérieur à 30 dB(A)

La matière première provient de déchets agricoles. Plus précisément des longues tiges creuses de plantes céréalières (avoine, blé, orge, seigle...) qui partent régulièrement au feu.

Le chargement des bottes de paille. © blog.ifrance.com

La paille compactée en format « brique »

De bonnes bottes de paille sont constituées de tiges fortes et souples, récoltées par temps sec et entreposées sous abri. Leur format dépend de l'engin qui les forme. Les longueurs peuvent varier de 85 à 105 cm, pour une hauteur et une largeur moyennes respectivement de 35 et 45 cm, poids 15 kg, prix 120 à 150 €/m2. Pour la construction, les bottes doivent être bien compressées, de tailles avoisinantes et sèches. Elles se déforment peu lorsqu'on les soulève par leurs ficelles.