Toiture en bacs acier, type ''sandwich'', aspect zinc © Homly you

Maison

Bac acier

DéfinitionClassé sous :construction de maison , architecture , Thermique

Le bac acier se compose de longues plaques de tôle nervurée ou plissée, que l'on  assemble les unes aux autres pour couvrir de grandes surfaces. Il a fait ses premières armes dans la construction agricole et industrielle, avant de partir à la conquête du résidentiel.

Forme améliorée de la tôle ondulée, le bac acier s'est en premier lieu imposé dans le domaine de la toiture légère. Stable mécaniquement, résistant aux chocs et à la corrosion, c'est un matériau économique et rapide à installer en raison des dimensions disponibles. Les tôles existent en 1 à 2 m de largeur courante et elles peuvent dépasser 10 m de longueur.

Les différents domaines d’application du bac acier

Pour la pose en toiture, différents aspects de surface sont proposés : lisse, galvanisé, laqué, sablé... dans un grand choix de coloris. Les plaques de bac acier peuvent être rectilignes ou cintrées, certaines imitant des couvertures en ardoise ou tuile. On les trouve en versions simple peau, avec ou sans feutre anti-condensation, avec doublage isolant en sous-face, de type sandwich (couche isolante prise entre deux tôles). Plusieurs se posent volontiers en bardage.

À gauche, bac acier simple peau. À droite, bac acier isolé. © YousteelLégende de l'image

Le bac acier s'utilise également comme support d'étanchéité pour toiture terrasse ou légèrement inclinée, associé à un système d'isolation. Sa résistance lui permet, moyennant une étude de dimensionnement bien menée, de supporter la charge d'une toiture végétalisée.

Le plancher collaborant représente un autre domaine d'utilisation du bac acier. Dans ce cas de figure, les plaques nervurées servent de coffrage pour le coulage du béton. Selon la portée nécessaire, elles peuvent s'appuyer directement sur les murs porteurs ou sur des poutres (en bois ou métal) régulièrement espacées.

Les dimensions et l’écartement des nervures se choisissent en fonction des portées et de l’épaisseur de la dalle béton du plancher collaborant. © Arcelor Mittal, gamme Cofraplus

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !