Les métiers du Web requièrent des compétences diverses. © Julien Eichinger, Fotolia

Tech

Les métiers du futur : le top 5 des métiers du Web

Question/RéponseClassé sous :Internet , Métiers web , Data Scientist

S'il y a bien un domaine qui ne connaît pas la crise, ni le chômage, c'est bien le monde de l'internet. Avec l'explosion et la diversification des nouvelles technologies, on découvre de nouveaux usages, et de nouveaux métiers apparaissent régulièrement. Les écoles publiques et privées, les formations initiales et continues ne cessent de se développer pour présenter de nouveaux profils de professionnels du Web dans un domaine qui est en demande exponentielle de nouveaux candidats.

L'un des avantages de ces métiers du Web est qu'ils concernent la plupart des secteurs d'activités, de la communication à l'industrie, en passant par les data sciences ou l'informatique... Autre avantage, c'est que ces métiers du digital ne s'adressent pas uniquement aux geeks et informaticiens purs et durs, mais également à des personnes tout autant compétentes dans des domaines aussi diversifiés que le marketing, la vidéo, le graphisme, la psychologie, la sociologie, ou l'économie.

  • Le top one : le Data Scientist

Le data scientist est le magicien des data, il est l'expert des données, il cherche à les faire parler. À partir d'une étude de l'ensemble des données réunies par une entreprise auprès de ses clients ou de ses employés, en les croisant avec celles des services web et autres canaux digitaux (téléphones mobiles par exemple), il cherche à leur donner du sens, à en extraire de la valeur pour aider l'entreprise à prendre des décisions stratégiques ou opérationnelles. Entre mathématiques, statistiques et marketing, ce métier du web est très recherché dans de nombreux secteurs, finance, informatique, grande distribution, énergie, santé, objets connectés.

Le Data Scientist est le métier du Web le plus coté et le plus recherché. © DR
  • Le développeur

C'est l'un des métiers les plus classiques du secteur du Web, mais il ne cesse de se sophistiquer avec l'arrivée permanente de nouvelles technologies. Telle une araignée qui construit patiemment sa toile, ce pro des langages informatiques est l'incontournable architecte ultra-pointu de la Toile et de ses sites web. Ce programmeur spécialisé, ou impliqué dans le développement des applications du World Wide Web, réalise l'ensemble des fonctionnalités techniques d'un site ou d'une application web. Responsable de la programmation, de la production de lignes de code, il rédige et suit un cahier des charges précisant les spécificités techniques à suivre pour sa création.

  • L’expert cybersécurité

Il est l'un des métiers à très fort enjeu dans les années à venir. Devant les nombreuses cyberattaques et nouvelles pratiques destructrices auxquels l'ensemble du Web est aujourd'hui confronté, l'expert en cyber-sécurité doit sans cesse innover en matière de sécurité informatique pour faire face à ce fléau qui peut coûter extrêmement cher aux entreprises, comme aux États. Il est en quelque sorte le gardien des data. L'expert cybersécurité assure la sécurisation des données, et nécessite donc une connaissance technique très pointue, mais il doit également avoir une bonne vision managériale et organisationnelle de la structure ou de l'entreprise pour laquelle il travaille.

  • Le Social Media Manager

Il est un spécialiste de haut niveau, un décideur, chargé de la gestion de l'image d'une marque/entreprise dans l'univers du numérique. Il met ainsi en place les outils pour évaluer sa présence dans les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat...), de développer sa visibilité et de s'assurer de son e-réputation sur le Web. Toujours à l'affût des nouvelles tendances du Web, il définit l'ensemble de la stratégie de communication la plus pertinente à adopter pour la marque ou l'entreprise sur les réseaux sociaux.

  • L’UX Designer

L'UX Designer, UX pour User eXperience, est à la fois une évolution et une spécialisation récente du métier de web designer. L'UX Designer s'intéresse à l'expérience utilisateur sur tablettes, smartphones et objets connectés. L'ergonomie et la recherche de l'émotion devant l'outil numérique sont les défis à relever pour ce designer d'un nouveau genre. Il doit adapter les nouvelles technologies (navigation tactile, rotation sur supports mobiles, interactivité des zones d'action, vocalisation...) à leurs différents clients que sont les boutiques du e-commerce, les services mobile, les sites corporate... En plus de travailler sur l'ergonomie et le graphisme, l'UX Designer doit donc avoir des compétences en psychologie et en sociologie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi