Avec l'émergenceémergence du numériquenumérique, le monde qui nous entoure est devenu de plus en plus connecté. De cette connexion omniprésente sont nées les données numériques. Les collecter massivement et les stocker pour mieux les analyser : c'est le principe du big databig data qui révolutionne peu à peu notre quotidien.

Le big data est apparu avec le boom des données numériques. © Gerd Leonhard, CC by-nc 2.0

Le big data est apparu avec le boom des données numériques. © Gerd Leonhard, CC by-nc 2.0

Améliorer la performance énergétique d'une maison, anticiper la prochaine crise économique ou même prévoir une épidémieépidémie : voilà quelques-unes des possibilités offertes par le big data. En s'appuyant sur la collecte massive de données numériques, rendue notamment possible grâce aux data centers, le big data permet une analyse plus fine du monde qui nous entoure. Le mouvementmouvement d'open dataopen data, insufflé par les pouvoirs publics et qui tend à favoriser la transparencetransparence par la libération des données, n'a fait qu'amplifier le phénomène.

Le traitement massif des données numériques permet notamment d'anticiper des phénomènes de grande ampleur. © Camelia.boban, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Le traitement massif des données numériques permet notamment d'anticiper des phénomènes de grande ampleur. © Camelia.boban, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Regroupées, comparées, passées à la loupe, les data révèlent alors des tendances jusque-là insoupçonnées. Du quantified self qui sert à analyser des données personnelles à l'open data en passant par l'open science : entrez dans le monde phénoménal du big data.

Ce dossier s'appuie sur l'ouvrage « Big Fast Open Data. Décrire, décrypter et prédire le monde : l'avènement des données », publié sous la direction de Yannick Lejeune aux éditions fyp. Retrouvez toutes les informations sur ce livre en dernière page.