Les années passent, les innovations se multiplient, et pourtant le spam continue d'envahir nos boîtes email. Il existe plusieurs solutions pour l'éliminer et voici un tour des possibilités existantes.


au sommaire


    Cela vous intéressera aussi

    La très grande majorité des courriels qui transitent dans le monde sont indésirables. Une partie est parfaitement inoffensive, comme les publicités dans votre boîte aux lettres classique de votre immeuble ou votre maison. Cependant, une autre partie représente un vrai risque pour la sécurité. Malgré les recommandations répétées sans cesse depuis des années, voire des décennies, de nombreux utilisateurs tombent encore dans le piège tendu par ces messages.

    De nombreux virus continuent de se propager via les pièces jointes infectées. Les attaques de type hameçonnage sont toujours plus nombreux, avec des incitations à cliquer sur un lien vers un faux site pour tenter de voler les identifiants de connexion. Les vrais courriels se perdent dans le nombre toujours croissant d'indésirables. La question qui se pose alors est de trouver le meilleur moyen de filtrer tout cette massemasse de pourriels sans perdre de messages légitimes.

    L’intelligence artificielle de Gmail

    Gmail offre sans doute le meilleur système antispam actuellement. GmailGmail utilise une intelligence artificielleintelligence artificielle pour filtrer les messages, qui s'appuie sur son outil d'apprentissage automatique TensorFlow. Selon la firme, il ne resterait qu'une fraction de pourcentage d'indésirables qui échappent encore à son filtre. Un système donc très efficace, mais qui nécessite de faire transiter tous ses messages sur les serveursserveurs du géant américain, qui sont répartis à travers le monde. Une bonne solution donc au niveau de la sécurité, mais avec un bémol au niveau de la vie privée, et c'est limité aux utilisateurs de Gmail.

    Les logiciels

    La plupart des messageries intègrent un filtre à indésirables plus ou moins rudimentaire, notamment celles des fournisseurs d'accès. Ces filtres ne se basent pas sur une intelligence artificielle, et sont donc beaucoup plus rudimentaires que celui de Gmail. Selon la quantité de spamspam reçue, il peut être nécessaire d'ajouter un filtre supplémentaire. L'opération est impossible en utilisant uniquement l'interface WebWeb. Il est donc nécessaire de recourir à un logiciellogiciel de messagerie.

    Les logiciels Microsoft Outlook et Mozilla Thunderbird sont tous les deux de très bonnes messageries, et intègrent un filtre à indésirables capable d'apprendre au fur et à mesure de son utilisation. Malheureusement, bien que le filtre s'adapte à l'utilisateur, il reste rudimentaire, bien en deçà des solutions de Gmail.

    La création d'une liste noire permet d'éliminer toutes les adresses en provenance d'un même domaine. © Altospam
    La création d'une liste noire permet d'éliminer toutes les adresses en provenance d'un même domaine. © Altospam

    Halte au spam !

    Pour ceux qui utilisent une messagerie liée à leur propre nom de domainenom de domaine, il existe une troisième solution. L'entreprise française Oktey propose un système d'antispam efficace pour entreprise, en mode SaaSSaaS, dans le cloud, baptisé Altospam. Le service est bien rodé, la première version datant tout de même de 2002. Ils analysent les messages grâce à une combinaison de six antivirusantivirus, 16 technologies antispam, et bloquent également les publicités, le hameçonnage, et plus généralement les indésirables.

    La solution se met en place en quelques minutes, en redirigeant le DNS de son nom de domaine vers les serveurs Altospam, qui analyse les messages reçus puis renvoie les emails légitimes vers le serveur de messagerie. Les serveurs sont situés en France, donc les données ne quittent pas le territoire. Il propose même un historique complet des actions et des statistiques intéressantes sur la quantité de spam reçue. Il s'agit d'un service payant, mais ils proposent un essai gratuit de 15 jours.