Le spam est un fléau contre lequel il n’y a pas de solution totalement efficace. La règle de base est d'éviter de communiquer son adresse de courrier électronique principale en dehors de ses contacts réguliers, d'utiliser une adresse « poubelle » pour les inscriptions sur des services non essentiels. © Alphaspirit, Fotolia
Tech

Spam : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Internet , Courrier email , spam

Le mot spam signifie étymologiquement « Spiced Pork and Meat », soit jambon épicé. Son caractère indésirable vient d'un sketch des Monty Python où il entre dans la composition de chaque plat, obligeant les clients d'un restaurant à en consommer. Bien qu'il soit entré dans l'usage courant de la langue française, l'administration préfère retenir le mot-valise « pourriel », mélange entre poubelle et courriel. C'est un message indésirable, le plus souvent publicitaire et commercial, dont les vecteurs sont multiples. 

Les spams par e-mail 

Les spams les plus communs passent par la messagerie électronique. L'envoi ne coûte pratiquement rien à leurs auteurs. Ils sont à caractère publicitaire, sexuel, peuvent relever de l'escroquerie, etc.

Les autres types de vecteurs 

Il existe d'autres types de spams moins connus mais tout aussi envahissants :

  • les spams qui s'accumulent sur les messageries instantanées comme Skype, WhatsApp ou Snapchat ;
  • le spam SEO également nommé référencement abusif ou spamdexing dont l'objectif est d'abuser les moteurs de recherche en vue d'obtenir un bon classement ;
  • le spam sur les réseaux sociaux ;
  • les spams mobiles qui prennent la forme de SMS ;
  • les spams de liens sur les commentaires de blogs ou de forums.      
Le spam, que l’on appelle en français courrier indésirable ou pourriel, est diffusé de façon massive et automatisée. © Sitthiphong, Adobe Stock

À quoi sert le spam ? 

L'utilité d'un spam tient à sa nature et à son auteur qui inonde les messageries des autres, généralement dans le but de vendre, de convaincre s'il est militant voire d'escroquer. Il existe ainsi toutes sortes d'indésirables.

Les spams à caractère commerciaux et publicitaires sont les plus connus :

  • les contenus pour adultes qu'ils soient pornographiques ou proposent un dopage sexuel ;
  • les spams médicaux : lotions pour faire repousser des cheveux, contre le vieillissement ;
  • formation professionnelle et enseignement ;
  • spams à caractères financiers comme le prêt, le trading, le rachat de crédit.  

Les spams à caractère politique ou illégaux :

  • il existe des spams qui émanent d'une organisation politique, associative ou syndicale et qui sont tout à fait légaux et il est possible de les inscrire au compte des messages désirables.

Vous pouvez également recevoir des spams malveillants ou illégaux : 

  • trafic d'armes ou de stupéfiants ;
  • pédophilie ou corruption de mineur ;
  • menace ou apologie du terrorisme ;
  • incitation à commettre des infractions ;
  • menaces ou incitation à la violence ;
  • escroqueries diverses comme l’hameçonnage (phishing, en anglais) qui vise à se procurer le numéro de carte de crédit de l'internaute, rançongiciels (ransomware en anglais), etc.

Vous pouvez faire un signalement auprès du site du ministère de l'Intérieur : https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

Qui envoie les spams ? 

Il est bien difficile de déterminer l'identité exacte des auteurs de spams qui ont appris à se dissimuler. Ils récupèrent clandestinement des adresses sur des bases de données grâce à des générateurs ou des logiciels de collecte spécialement dédiés. On peut les classer selon leur nature et selon les pays (avec la Chine en tête des pays spammers) :

  • la Chine envoie 11,69 % des spams ;
  • les États-Unis 9,04 % ;
  • l'Allemagne 7,17 % ;
  • le Vietnam 6,09 %.

La France, qui ne génère que 3,34 % ne vient qu'en huitième position, derrière le Brésil, l'Inde et la Russie.

Cette capture d'écran montre une partie de KMail. La partie affichée est un dossier rempli de spams. © Ascánder, GNU General Public License, Wikimedia Commons

Les spammers selon leur nature 

On peut identifier parmi les spammers :

  • des entreprises quelle que soit leur taille, particulièrement dans l'informatique ;
  • les auteurs de virus ;
  • des groupes militants de toute nature ;
  • des réseaux criminels.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !