-

Le marché des smartphones se développe autour de systèmes d'exploitation en perpétuelle concurrence. Android, iOS, Windows Phone 7 ou Blackberry OS, chacun veut sa part du gâteau.

  
DossiersSmartphones : la guerre des systèmes d’exploitation mobiles
 

Dans la guerre des OS, le relatif échec commercial du BlackBerry Torch, le premier smartphone tactile sous BlackBerry OS 6, n'a pas empêché RIM de persévérer et de proposer une gamme abandonnant le clavier de la marque.

Blackberry OS. © Yi Shiang - CC BY-NC 2.0
Le BlackBerry Torch proposait un fonctionnement sous BlackBerry OS. © Enrique Dans CC

BlackBerry OS travaille sur des applications

Le Canadien RIM a revu sa copie en lançant fin 2010 le BlackBerry Torch, un smartphone combinant un large écran tactile au clavier complet symbolique de la marque. La firme a également révisé son système d'exploitation, BlackBerry OS, pour s'adapter aux nouveaux usages avec les versions 6 et 7, focalisées sur le partage. Une nouvelle version du magasin d'applications, l'App World, est également apparue, même si le nombre très restreint d'applications (à peine quelques milliers) n'est attrayante ni pour les utilisateurs, ni pour les développeurs.

La firme travaille sur un moyen d'intégrer des applications Android à leur OS, via une machine virtuelle, dans l'espoir d'amasser un maximum d'applications et d'enrichir son offre le plus simplement possible. La stratégie grand public amorcée il y a quelques années, désormais dangereuse face à iOS et Android, serait en cours d'abandon, pour un recentrage sur le cœur de cible de la marque, les professionnels, avec des outils toujours plus adaptés.