Les moteurs Diesel se retrouvent dans les camions, les trains, navires, tracteurs... et aussi encore dans des voitures. © Scharfsinn86, Adobe Stock
Tech

Moteur Diesel : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :technologie , transport , voitures

Le moteur Diesel porte le nom de l'ingénieur allemand, Rudolf Diesel, qui l'a mis au point entre 1893 et 1897. Il fonctionne sur le principe de la combustion interne grâce à de l'huile végétale et non au gazole. Le moteur Diesel se caractérise par un mécanisme d'auto-allumage qui le dispense de bougies spécialement dédiées. Il fonctionne à deux ou quatre temps.

Un rendement plus élevé que dans le moteur à essence et un moteur robuste

Son taux de compression est plus important que dans un moteur à essence et sa consommation en volume nettement plus basse :

La longévité d'un moteur Diesel est deux fois supérieure à celle d'un moteur à essence parce que la résistance des pièces est nettement plus grande.

Une lubrification plus facile et des usages multiples

Les carburants Diesel sont des huiles légères que le moteur supporte mieux que l'essence. Ils sont employés à des fins différentes :

  • la lubrification de l'injecteur ;
  • le refroidissement de l'injecteur ;
  • l'injection pour la combustion.

Le moteur Diesel est utilisé pour des engins fortement consommateurs de carburants et dont l'usage est durable : locomotives, navires, tracteurs, groupes électrogènes, etc.

Le Diesel, une invention déjà ancienne. © Luc Viatour, CC by-sa 3.0, Wikimedia Commons

Comment fonctionne un moteur Diesel ? 

Le moteur Diesel fonctionne principalement en quatre temps : la soupape d'admission s'ouvre et aspire l'air comprimé, puis vient le temps moteur. Enfin, le gaz moteur s'échappe. Les mouvements sont très sûrs.

  • Le piston aspire l'air frais qui est comprimé

La soupape d'admission s'ouvre pour laisser l'air pénétrer tandis que le piston descend vers son point mort bas afin de laisser l'air pénétrer. Une suralimentation par turbocompresseur accélère le processus. La remontée du piston comprime fortement l'air qui ne peut s'échapper suite à la fermeture de la soupape d'admission. La culasse est ainsi devenue étanche. La température de l'air augmente considérablement.

  • Le temps moteur et la fuite des gaz brûlés

La pompe à injection propulse le carburant qui s'enflamme au contact de l'air comprimé. Il s'agit du temps moteur. La température et la pression s'élèvent tandis que le vilebrequin commence à tourner. C'est auto-inflammation tient aux spécificités du gazole mélangé à l'air. Elle fait la particularité du Diesel. Elle engendrerait de graves dégâts dans un moteur à essence où l'on préfère recourir à une étincelle commandée. Sous la pression du piston la soupape d'échappement s'ouvre et les gaz brûlés sont évacués.

Comment nettoyer un moteur Diesel ?

Il est important de prendre des mesures de sécurité avant de procéder au nettoyage du moteur.

Des précautions à prendre :

  • équipez-vous de gants et de lunettes avant de procéder au nettoyage du moteur ;
  • n'omettez pas de conserver l'eau de lavage qui sera entachée d'hydrocarbures ;
  • utilisez un grand bac ou un tapis usagé recouvert de sciure de bois que vous placerez sous le véhicule ;
  • protégez la carrosserie et les organes sensibles du moteur avec un film plastique.

Passez un aérosol dégraissant sur le moteur :

  • vaporisez le moteur grâce à un produit spécialement dédié que vous pourrez diluer en suivant rigoureusement le mode d'emploi ;
  • laissez agir cinq à dix minutes avant d'utiliser à moyenne ou faible pression afin de ne rien endommager. 
  • n'oubliez pas de nettoyer la zone de travail.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !