À performances égales, une voiture à essence émet moins de CO2 qu’une voiture diesel. © Boggy, fotola

Planète

Quel carburant émet le plus de CO2, l’essence ou le gasoil ?

Question/RéponseClassé sous :Automobile , Réchauffement climatique , Pollution
 

Si vous voulez émettre moins de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère, un des gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique, quel carburant préférer ? Pas si simple de répondre, en fait.

La première étape de la réflexion doit commencer par la chimie et elle aboutit à une conclusion sans appel : lors de sa combustion, un litre d'essence rejette 2,28 kg de CO2, tandis qu'un litre de gasoil en rejette 2,67 kg. La cause de cette différence tient à la masse volumique plus élevée du gasoil, ainsi qu'à son taux de carbone plus élevé.

À performances de moteur égales, le gasoil émet donc plus de CO2 que l'essence.

Les calculs réalisés pour obtenir ces chiffres

L'essence peut être assimilée à un octane (n=8) et le gasoil à un hexadécane (n=16).

Considérons donc l'équation de la combustion des alcanes :

CnH(2n+2) + (3n+1)/2*(O2+3,76N2) --> nCO2 + (n+1)H2O +(3n+1)/2*3,76N2

La masse de CO2 rejetée par mole d'octane (C8H18) consommée est donc de : n * masse molaire du CO2, soit 8*44 = 352 g.

Or la masse d'une mole d'octane est de 8*12 + 18*1 = 114 g.

Donc le rapport CO2 émis en fonction de la consommation d'essence est de 352/114 = 3,09.

Sachant que la masse volumique de l'essence est de 0,74 kg/l et qu'un gramme d'essence brûlée rejette 3,09 grammes de CO2, il vient : 0,74*3,09 = 2,28 kg de CO2 par litre d'essence consommée.

Dans le cas du gasoil (n=16), la masse de CO2 rejetée est de 16*44 = 704 g, tandis que la masse d'une mole d'hexadécane est de 226 g.

Le rapport CO2 émis en fonction de la consommation de gasoil est donc de 704/226 = 3,16.

Sachant que la masse volumique du gasoil est de 0,85 kg/l et qu'un gramme de gasoil brûlé rejette 3,16 grammes de CO2, il vient : 0,85 * 3,16 = 2,67 kg de CO2 par litre de gasoil consommé.

Les particules fines émises par les moteurs automobiles sont un vrai problème de santé publique. © mat, fotolia

Quelles sont les émissions des moteurs d’automobiles ?

La réalité est plus complexe. Les moteurs Diesel, en effet, consomment moins que les moteurs à essence. À kilométrage égal, la différence est de l'ordre de 25 % au profit des moteurs Diesel. Voir le comparateur de l’Ademe. Cependant, la proportion varie selon les modèles et les comparaisons ne sont pas toujours simples : les moteurs Diesel sont plus fréquents sur les automobiles de grandes tailles et l'essence est préférée sur les petits véhicules.

Par ailleurs, le CO2 n'est pas le seul gaz à effet de serre émis par les automobiles. Les NOx (oxydes d'azote) en font partie et le Diesel en produit davantage. Oui, mais on sait les réduire. Les moteurs Diesel sont équipés de dispositifs diminuant considérablement les émissions de NOx. L'évolution des techniques et des réglementations modifiera ces conclusions dans les années à venir...

Par ailleurs, les gaz à effet de serre ont une mauvaise influence sur l'équilibre thermique de l'atmosphère de la planète mais la pollution automobile est d'un autre ressort. Le NO2 est irritant pour le système respiratoire mais sans effet pathogène démontré. Le CO2, lui, n'est pas un polluant. Nos poumons en produisent.

Les particules fines émises par les moteurs représentent le plus grand danger pour la santé et sont la cause de milliers de décès prématurés chaque année. Le Diesel est pour ce point plus polluant mais les moteurs à essence sont loin d'être innocents. Là encore, de nouvelles réglementations (imposant des émissions moindres de CO2) et des innovations technologiques changeront la donne dans les prochaines années.

Cela vous intéressera aussi