La polyphonie à 64 notes est suffisante. © Gabriel Fages, Adobe Stock
Tech

Polyphonie : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Multimédia , polyphonie , piano

Le terme « polyphonie » est souvent mal compris, alors précisons ce que cela désigne sur un clavier numérique. Pour faire simple et le dire en quelques mots, c'est le fait de pouvoir jouer plusieurs notes différentes en même temps. On peut dire que c'est une spécificité du piano et des claviers en général. Contrairement à ce que l'on croit fréquemment, 10 notes (ou voix), pour autant de doigts, ne sont pas suffisantes, car dans de très nombreux cas et partitions, on retrouve plus de 10 notes jouées en même temps.

Cela est rendu possible notamment du fait de la fameuse pédale « sustain », qui permet de conserver en mémoire les notes qui sont jouées, mais cela est également possible si vous utilisez un « séquenceur » (une sorte d'enregistreur numérique pour le cas qui nous intéresse ici, sur un clavier donné) ; cela est très fréquent lorsque l'on enregistre un accompagnement et que l'on joue par-dessus ou encore si l'on utilise une seule touche pour plusieurs notes (que l'on appelle « dual voice »).
 
D'une manière générale, on considère que pour les débutants, 64 notes (ou voix) sont suffisantes pour un clavier sans séquenceur, mais pour les pianistes ou claviéristes confirmés, nous vous conseillons plutôt d'opter pour un minimum de 128 notes.

Une polyphonie à 128 notes est pour un bon niveau technique. © diignat, Adobe Stock

Polyphonie à 32 notes, 64, 128 ou 256 ?

Le mieux est de bien considérer les informations avant de trancher pour un modèle plutôt qu'un autre. Pour ce faire, n'hésitez pas à vous diriger vers les forums dédiés ou encore, de vous adresser directement aux fabricants. Selon votre niveau technique et vos projets musicaux, la profondeur de la polyphonie de votre futur clavier jouera forcément sur votre approche de la musique.

Si une polyphonie à 32 notes peut effectivement s'avérer très insuffisante à plus ou moins court terme, pour la plupart d'entre nous (sauf virtuoses et projets de très haut vol) la polyphonie à 64 notes est ce qu'il faut envisager, mais encore une fois, il existe aussi une polyphonie à 128, voire à 256 notes (ou voix) pour le très haut niveau technique et les projets ou les partitions les plus élaborées. Dans ce dernier cas, le clavier est parfaitement paramétré et la technologie maîtrisée de sorte que toutes les notes seront bel et bien émises dans le temps, à la mesure exacte que vous les jouerez, en lançant vos doigts sur les touches et en addition de la pédale, de l'accompagnement, de l'attribution de plusieurs notes sur une seule et unique touche, etc.
 

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !