Difficile de prendre en défaut la Watch GT2e, véritable bonne surprise de cet été. © Huawei

Tech

Test de la montre Huawei Watch GT2e : l'endurance est son sport préféré !

-

Moins connue que l'Apple Watch et la Galaxy Watch de Samsung, la série Watch GT2 de Huawei affiche un très bon rapport qualité/prix. Le fabricant chinois lance une version sportive de sa montre connectée, et c'est une totale réussite.

Puisque les montres connectées possèdent une puce GPS, un capteur de fréquence cardiaque et qu'elles intègrent quelques fonctions liées à la pratique sportive, peuvent-elles remplacer un véritable cardiofréquencemètre ? Très franchement, la réponse est « oui » et la montre Huawei Watch GT2e peut jouer dans la cour de certains modèles Garmin, Polar ou Suunto.

Pendant 10 jours, nous avons pu la tester de manière intense, et son rapport qualité/prix est déjà remarquable. À 159 euros, et même 139 euros en ce moment, elle est déjà moins chère que la version classique Watch GT2, mais aussi que des cardiofréquencemètres moins complets et polyvalents. D'abord, le petit « e » de son nom indique qu'elle est dédiée au sport, et au jeu des 7 erreurs, on note quelques différences avec sa grande sœur. Un peu plus légère, elle est aussi moins personnalisable avec moins de bracelets disponibles. Autres différences : les absences de micro et de haut-parleur, mais ce n'est franchement pas très utile quand on fait du sport.

On distingue bien la différence de finition entre les deux modèles. © Futura

De la musique sans fil pendant le sport

En revanche, on a toujours accès à une foule de cadrans pour personnaliser l'affichage en couleur, et ils sont très réussis. Clairement, Huawei a fait des progrès dans ce domaine, et la mémoire interne de la montre permet d'en ajouter un nombre conséquent. C'était l'un des reproches que l'on pouvait faire à la 1re génération où il fallait jongler entre ses cadrans préférés. Rappelons que l'on peut aussi stocker de la musique, et utiliser des écouteurs sans fil. On a même réussi à la faire fonctionner avec des AirPods d’Apple.

Du point de vue de l'ergonomie, on note aussi que les boutons ronds, bien visibles, laissent place à des boutons en plastique plus plats. C'est une affaire de goût mais on préfère car c'est plus discret. Si la version sportive est moins chère que la version classique, c'est essentiellement pour des raisons de look et de finition. Là encore, c'est une affaire de goût. C'est évident que la version sportive se marie moins bien avec une chemise au bureau, mais c'est franchement minime comme reproche. Autre reproche, l'absence d'une version plus féminine avec un cadran et un bracelet plus fin. Pour des modèles plus discrets, les femmes doivent se contenter de bracelets connectés, moins lisibles et surtout moins complets.

À gauche, le rythme cardiaque en temps réel. À droite, l'affichage d'une notification d'email avec l'expéditeur et le titre du message. © Futura

Une puce GPS très précise

Ensuite, place à la prise en main, et comme pour n'importe quelle montre connectée, il faut passer par une application sur smartphone. Nous l'avons installée sur des smartphones Android de marques différentes sans rencontrer de problèmes de compatibilité. L'application Santé de Huawei est pratique et lisible, et l'appairage en Bluetooth s'effectue en quelques secondes. Ensuite, on peut effectuer quelques réglages comme les notifications (messagerie, réseaux sociaux, email, SMS...), la météo ou une alarme. C'est classique avec une montre connectée mais c'est très intuitif. On note au passage qu'elle dispose d'un capteur pour le taux d'oxygène dans le sang, et qu'elle propose un test de « stress ».  La surveillance du sommeil est aussi au point, avec chaque matin, un rapport détaillé sur la qualité de la nuit.

Ensuite, place au sport, et là encore, rien de mieux que de la comparer à un modèle Polar et sa grande sœur, la GT2. Pendant 10 jours, on a donc utilisé deux modèles en simultané pour comparer la précision des temps et du GPS. Premier constat, la GT2e est plus précise que la version classique. Sur un parcours de neuf kilomètres, il y a 200 à 300 mètres d'écart. Pour des joggeurs occasionnels, ce n'est pas bien grave, mais pour quelqu'un qui prépare un semi, un marathon ou une épreuve de cyclisme, c'est problématique. Utilisée en parallèle, la Polar confirme la précision de la GT2e. Pour le cardio, les valeurs sont identiques quel que soit le modèle.

À gauche, l'affichage des séances. À droite, la vue du parcours. © Futura

Une autonomie record

Ensuite, une fois rentré chez soi, la synchronisation avec le smartphone est automatique. On profite d'une carte de son parcours, de ses temps de parcours avec les courbes de la fréquence cardiaque. C'est lisible, pratique, mais il y a un défaut : l'incompatibilité avec Strava, l'une des plateformes les plus utilisées par les sportifs. Si vous utilisiez un cardio ou une montre connectée d'une autre marque, vous ne pourrez pas ajouter vos temps enregistrés avec la montre Huawei. Autre constat, à l'usage, on conseillera pour les sportifs de lancer manuellement les enregistrements de séance car la détection « automatique » est lente, et n'a finalement pas de grande utilité si ce n'est d'éviter de fouiller dans les menus pour lancer une marche, une nage ou une course.

Enfin, dernier point important, et même essentiel pour ceux qui font plusieurs heures de sport par jour, et par semaine, l'autonomie. Elle est remarquable ! Comptez une dizaine de jours au minimum sans la recharger, et on a d'ailleurs apprécié que la précision GPS ne pâtisse pas de la baisse d'autonomie quotidienne. On peut donc se lancer dans un marathon, un trail ou une longue sortie à vélo sans craindre qu'elle ne lâche. On peut même faire du triathlon puisque nous l'avons testé sans problème en piscine. Bref, on frôle le sans-faute pour cette montre qu'on réservera donc à des sportifs qui cherchent un modèle polyvalent. Pour ceux qui font du fractionné, très précis sur piste, un cardiofréquencemètre reste tout de même la référence.

À gauche, l'indice de performance après une séance. À droite, quelques cadrans disponibles pour la personnalisation. © Futura

Fiche Huawei Watch GT2e

  • Prix : 159 euros (139,99 euros sur le site Huawei)
  • Poids : 60 grammes environ
  • Dimensions : 53 x 46,8 x 10,8 mm
  • OS : LiteOS
  • Écran tactile couleur : Amoled 1,39 pouce (454 x 454 points)
  • Mémoire : 4 Go
  • Capteurs : GPS, Accéléromètre, Gyroscope, Fréquence Cardiaque, Luminosité, Pression d'air...
  • Étanche : Oui (jusqu'à 50 m)
  • Connectivité : Bluetooth
  • Compatibilité : Android 4.4 et supérieurs ; iOS 9 et supérieurs
  • Autonomie : environ deux semaines
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !